Le Groupe des 5 est né

Le Groupe des 5 espère que l’initiative sera source de retombées et d’avantages. © Daniel Cuillerier
Le Groupe des 5 espère que l’initiative sera source de retombées et d’avantages.
© Daniel Cuillerier

Une première pour les festivals de la région

La mise en commun des ressources et des moyens des cinq principaux festivals de la région, voilà ce que propose le Groupe des 5. L’annonce en a été faite cette semaine.

Les responsables des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion, du Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion, du Festival de musique d’Hudson, du Festival de la S.O.U.PE. de Vaudreuil-Soulanges et du Festival des Couleurs de Rigaud travailleront de concert en 2014, sous la direction du Centre local de développement (CLD) Vaudreuil-Soulanges.

La mise en commun des ressources comporte de nombreux avantages pour les différents événements régionaux, dont le partage des connaissances et l’accroissement des moyens, principalement financiers.

Selon Marianne Sigouin-Lebel, conseillère en développement touristique et commercial au CLD Vaudreuil-Soulanges, l’idée de rassembler les forces vives locales résulte d’un constat émis il y a quelques années : les différents organisateurs travaillaient en vase clos. La mise en commun des expériences serait donc profitable pour tous, tout en permettant plus de retombées.

Nouvelle offensive

Pour Marie-Jacinthe Roberge, directrice de Tourisme Suroît, partenaire important du milieu touristique de la région de Vaudreuil-Soulanges, l’action du Groupe des 5 et la coopération permettront de propulser les cinq festivals en question. « J’ai la conviction que le maillage des différents acteurs permettra la multiplication de la clientèle », soutient-elle.

Toutefois, sur la question des objectifs en matière d’achalandage, les principaux concernés préfèrent rester discrets. Alors que les cinq activités régionales ont attiré 110 000 personnes en 2013, ils espèrent faire gonfler ce nombre à 125 000 cette année.

Dans cette optique, la mise en commun des ressources leur permet une nouveauté qui aurait été inimaginable dans le contexte précédent : une caste campagne de publicité. Le Groupe des 5 lancera en effet dans les prochaines semaines une campagne publicitaire visuelle sur les autobus de différents réseaux de transport en commun de la Rive-Sud et de la Montérégie, notamment des circuits qui relient Salaberry-de-Valleyfield à Châteauguay, Huntingdon à Mercier et Saint-Constant à Sainte-Catherine. Les organisateurs souhaitent ainsi consolider la présence des visiteurs vaudreuil-soulangeois, mais aussi attirer ceux de l’ouest de l’île de Montréal et de la Rive-Sud.

« Des initiatives comme ont pris les cinq responsables des festivals de la région sont des générateurs de sentiment d’appartenance pour les Vaudreuil-Soulangeois », souligne Marie-Jacinthe Roberge.

Et le sixième sens?

Les cinq festivals en question sont bien intégrés dans la région. Les Seigneuriales en sont à leur 22e édition, le Festival des Couleurs à sa 17e, le Festival de cirque à sa 10e, le Festival de musique à sa septième et, enfin, le Festival de la S.O.U.PE à sa troisième. Au total, en 2013, il s’agissait de 18 jours de festivités offrant plus de 545 activités, comme des spectacles, de l’animation, des kiosques et des jeux pour enfants.

Leurs organisateurs estiment que les activités sont complémentaires puisqu’elles n’ont pas la même visée. Ils souhaitent donc instaurer une forme de circuit récréotouristique qui inciterait les gens de l’extérieur à venir et revenir dans la région.

Ces gens, comme les Vaudreuil-Soulangeois, sont invités par les organisateurs à découvrir dans les activités locales un élément qui les interpelle. « Nous convions les visiteurs à découvrir leur sixième sens », lance Christiane Lévesque, des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *