Le groupe d’Alexandre Burrows confiant

 Le projet de Paul Roy et d’Alexandre Burrows s’est enrichi d’un soccerplex dernièrement.
Le projet de Paul Roy et d’Alexandre Burrows s’est enrichi d’un soccerplex dernièrement.

Paul Roy commente la situation

Le dossier d’un éventuel aréna sur l’île Perrot n’en serait pas à son premier retournement de situation. Or, à en croire Paul Roy, qui s’est associé au hockeyeur Alexandre Burrows pour la construction d’un complexe sportif, le projet du duo est sur la bonne voie.

En effet, rappelons que le groupe avait d’abord voulu traiter avec la Ville de Pincourt afin de parachever le complexe sportif adjacent à l’école secondaire du Chêne-Bleu, mais que les négociations avaient abouti à un cul-de-sac. Avec cet échec, Paul Roy et Alexandre Burrows ont approché la Ville de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot pour y développer leur projet.

Selon les principaux intéressés, voir les premiers coups de patin se donner en septembre 2014 est tout à fait réalisable. « Nous recevons dernièrement des bonnes nouvelles de toutes parts », souligne l’homme d’affaires Paul Roy. Au nombre de ces bonnes nouvelles, le groupe en est venu à des ententes avec divers groupes comme le hockey mineur ou le patin artistique. « Pour l’instant, poursuit le Pincourtois, 85 % de la grille horaire est confirmée pour les deux glaces, et nous n’avons toujours pas pris contact avec les ligues de garage. »

Le groupe aimerait maintenant confirmer la participation de la Commission scolaire des Trois-Lacs et l’arrivée d’un programme sport-études à l’école secondaire du Chêne-Bleu qui aurait cours dans les installations sportives du futur complexe sportif Alexandre Burrows.

« Il ne nous reste plus qu’une étape à franchir, et nous pourrons amorcer les phases techniques puis les travaux de construction », explique Paul Roy. Cette étape est le choix définitif d’un terrain qui accueillerait le bâtiment pour lequel les plans ont été bonifiés avec l’ajout d’un terrain intérieur de soccer.

Paul Roy poursuit en ces termes : « Le conseil municipal de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot a quelques options en main, et ce n’est qu’une question de semaines avant que nous puissions l’annoncer officiellement. »

Hasard

Les responsables soutiennent qu’il s’agit d’un hasard si leur annonce survient deux jours avant la rencontre du conseil municipal de Pincourt du jeudi 27 juin, qui, selon plusieurs, pourrait être déterminante pour l’avenir du complexe sportif pincourtois. Rappelons que le directeur général de Pincourt, Michel Perrier, avait déclaré que la Ville se donnait jusqu’à la fin juin pour décider de ce qu’elle ferait de son infrastructure. Cette échéance arrivera d’ici la fin de la semaine. Le directeur général a ouvert la porte à voir l’immeuble détruit pour que le zonage du terrain soit modifié afin d’accueillir de la construction résidentielle, mais la Ville semble toujours tenir à son projet d’aréna.

« Nous savons de source sûre que la Ville de Pincourt a approché des groupes sportifs de la région pour sonder leurs intérêts à se lier avec son complexe sportif. Par contre, nous n’avons aucune idée de ce que le conseil municipal a à annoncer », soutient Paul Roy.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *