Le développement à Rivière-Beaudette réalisé de façon intelligente

Le maire de Rivière-Beaudette misera sur le développement au cours des prochaines années…s’il est réélu en novembre prochain. Photo Stéphane Fortier

De 2011 à 2016, la Municipalité de Rivière-Beaudette a connu un taux d’accroissement de 11 % et la population a dépassé les 2000 habitants.

Le maire actuel, Patrick Bousez, en est à la fin de son quatrième mandat à la mairie et, au cours de ces années, le développement domiciliaire faisait partie de ses priorités. D’ailleurs, le maire était en mode séduction alors qu’il participait au premier Salon Expo-habitat de Vaudreuil-Dorion. « Nous travaillons actuellement sur un projet domiciliaire (Le Domaine La Clairière), révèle le premier citoyen de Rivière-Beaudette. Il se construit, dans notre municipalité, de 30 à 36 maisons par année. Nous avons la chance de compter sur plusieurs terrains disponibles », renchérit Partrick Bousez.

Ce dernier considère que de faire la promotion de la Municipalité fait partie intégrante de son mandat.  « Nous essayons toujours de nous faire valoir et nous nous faisons un devoir d’attirer non  seulement des familles à Rivière-Beaudette, mais aussi des commerces de proximité », précise-t-il.

En passant, au cours de l’année 2017, Patrick Bousez et le conseil municipal devraient annoncer un projet pour le parc industriel.

Il est clair que pour lui, les gens viennent s’établir à Rivière-Beaudette pour sa qualité de vie et son  caractère champêtre et il entend continuer à toujours améliorer les services offerts à la population tout en respectant la capacité de payer des citoyens. « Nous avons notre caractère distinct, nos objectifs, mais il faut faire avec ce qu’on a comme revenu », mentionne Patrick Bousez.

Développer de façon intelligente

Pour le maire de Rivière-Beaudette, développer est une chose, mais il convient de ne pas le faire de façon sauvage. « Nous voulons nous développer, oui, mais en même temps, nous avons un caractère rural que nous voulons préserver. Nous n’avons pas encore établi un plan de conservation, mais cela va venir éventuellement. Chose certaine, il nous faut protéger nos zones humides », insiste le maire.

Rivière-Beaudette possède de beaux attraits, selon lui. « Chaque fois que sort le palmarès des municipalités de La Presse/HEC, nous nous classons toujours dans les meilleures de la MRC Vaudreuil-Soulanges », affirme-t-il.

Patrick Bousez et les membres actuels du conseil municipal seront de nouveau sur les rangs lors du prochain scrutin qui aura lieu en novembre prochain. « Contrairement à d’autres, peut-être, notre philosophie, en fin de mandat, est de ne pas donner de cadeaux. On continue d’administrer comme on l’a fait depuis le début. Ce n’est pas parce que c’est une année électorale que nous ferons les choses différemment. C’est « business as usual ». On ne fait pas de bruit, pas de vague, on fait simplement notre petit bonhomme de chemin. Ce que nous voulions dès le premier mandat, c’est de positionner la municipalité sur l’échiquier régional assure le maire qui se dit confiant en vue des prochaines élections, mais en même temps rappelle que ce sont les citoyens qui auront à décider.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *