Le conseil évalue ses options

Maisons lézardées à Saint-Zotique

Mardi soir dernier, le conseil municipal de Saint-Zotique a réitéré son désir de venir en aide à ses citoyens aux prises avec des fondations lézardées.

 Le conseil municipal de Saint-Zotique a promis de se pencher sur le cas des propriétaires de maisons lézardées.  © Marie-Maxime Cousineau
Le conseil municipal de Saint-Zotique a promis de se pencher sur le cas des propriétaires de maisons lézardées.
© Marie-Maxime Cousineau

Depuis décembre dernier, plusieurs Zotiquiens assistent aux assemblées du conseil municipal dans le but de faire entendre leur voix. Leur demeure présentant des fondations fissurées malgré leur jeune âge, ces citoyens se retrouvent dans l’obligation de faire pieuter leur maison afin d’éviter qu’elle ne s’enfonce davantage, une opération dont les coûts sont estimés à 80 000 $. Selon eux, leur problème serait causé par la mauvaise qualité des sols. Aussi s’insurgent-ils que la Ville de Saint-Zotique n’exige pas de tests de sol. Pour sa part, le directeur général de la Ville avait affirmé le mois dernier que les tests de sol, bien qu’ils ne soient pas obligatoires, relèvent de la responsabilité des propriétaires.

Lors de la séance de mardi dernier, les conseillers et le maire ont réitéré leur désir de venir en aide à ces citoyens. En effet, la Ville fera une demande pour bénéficier des subventions du programme Rénovation Québec – volet maisons lézardées, dans lequel le gouvernement s’engage à verser le même montant que la Ville investit.

Les membres du conseil ont émis la possibilité de réserver une somme de 200 000 $ prélevée à même les surplus générés par la Ville, laquelle sera remise aux citoyens sur une période de quatre ans. Cependant, l’attribution de cette somme est conditionnelle à ce que le gouvernement aille de l’avant avec le projet. Dans le cas d’un refus du gouvernement, le conseil municipal réévaluera ses options.

Malgré les propositions du conseil, les citoyens concernés sont demeurés furieux.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *