Lafrenière par décision unanime

Une image qui résume bien la soirée de Salomon Rodriguez.
Une image qui résume bien la soirée de Salomon Rodriguez.

Boxe – Francis Lafrenière a fait face à un dur vendredi dernier dans un combat qui aurait pu se dérouler dans une cabine téléphonique. Le ring semblait en effet trop grand pour les belligérants.

Salomon Rodriguez (8-4-2) n’est pas venu au Québec pour uniquement prendre sa paie. Il voulait repartir avec une victoire de plus à sa fiche. Il a pourtant été surclassé à tous les niveaux par le Coteaulacois et champion des poids moyens de la Canadian professionnal boxing council (CPBC) Francis Lafrenière (9-5-2).

Le Mexicain a offert au favori de la foule le combat qu’il souhaitait : un affrontement à proximité. Il s’agissait par ailleurs d’un choix stratégique douteux en raison de son avantage sur Lafrenière au point de vue de la portée. Ce dernier ne s’est pas privé pour, pendant huit rounds, marteler l’étranger de puissants uppercuts et crochets autant au corps qu’au menton. Malgré la répétition et la violence des frappes, Rodriguez a été en mesure de terminer l’affrontement sur ses jambes.

Les juges ont livré un verdict sans équivoque en donnant chacun des rounds au « People’s champion » qui a ainsi signé une sixième victoire consécutive. Celui-ci s’est montré content de sa performance, mais surtout surpris de la résilience de son adversaire. « C’est un vrai tough. Souvent, je sentais que je le frappais solidement, mais il ne semblait jamais étourdi ou blessé. J’ai l’impression que ç’a été un bon spectacle », a commenté Lafrenière à sa sortie du ring.

Défi

Le vétéran gaucher Renan St-Juste (25-4-1) a profité de la tribune qui s’offrait à lui pour défier en bonne et due forme le pugiliste de Coteau-du-Lac. Les deux hommes ont souvent laissé entendre qu’ils aimeraient s’affronter dans les prochains mois.

« J’ai gagné et j’ai perdu dans ma carrière. Je suis prêt à l’affronter, mais je laisse le soin à mes promoteurs de négocier mes combats et planifier ma carrière », a expliqué Lafrenière.

Rappelons que le champion a pour partenaire d’entraînement un autre gaucher doté d’une puissance explosive, un certain Lucian Bute.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *