La Perdriolle sensible à l’autisme

Photo Myriam Delisle

Le 3 avril, les 317 élèves de l’école primaire La Perdriolle à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot sont sortis marcher pour souligner le mois de l’autisme. 

Plusieurs parents se sont également joints à la marche, ainsi que les enseignants, le directeur de l’école et la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols. La deuxième édition de cette marche de l’autisme, qui a commencé dans la cour de l’école du boulevard Don Quichotte, s’étalait sur un kilomètre.

Des élèves touchés

La Perdriolle compte trois classes d’adaptation scolaire, aussi appelées EHDAA (élèves handicapés ou avec difficulté d’adaptation ou d’apprentissage). Ce sont donc 24 élèves de ces classes qui ont reçu une vague d’amour en cette journée spéciale.
Il n’est pas rare que les élèves des classes régulières les côtoient. Le personnel les a mis au parfum et le résultat s’avère plutôt inspirant. « Ils sont intéressés, curieux. Il y en a qui vont aider les élèves, comme en poussant son fauteuil roulant, par exemple », explique Anne Guilbault, professeure en musique. « Ils remarquent aussi lorsqu’il y en a qui font du progrès, comme lorsque l’un d’entre eux a eu un contact direct avec moi. Ils sont contents de voir ça.»

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre