La MRC de Vaudreuil-Soulanges mise à contribution

Patrick Bousez, président du comité de sécurité incendie et sécurité civile à la MRC de Vaudreuil-Soulanges, est heureux de voir autant de solidarité de la part des autres municipalités. Photo Stéphane Fortier

Actuellement, pas moins d’une dizaine de municipalités éprouvent des difficultés avec les inondations dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges est donc partie prenante afin d’aider du mieux qu’elle peut en matière de coordination de cette aide. « Le rôle de la MRC est d’évaluer les besoins des municipalités, les ressources dont elles ont besoin pour mener à bien leur travail sur le terrain », indique Patrick Bousez, président du comité de sécurité incendie et sécurité civile à la MRC de Vaudreuil-Soulanges et également maire de Rivière-Beaudette.

Patrick Bousez se réjouit, mais n’est guère étonné, de voir que les différents services des incendies des municipalités non touchées par le sinistre, montre un grand sens de l’organisation auprès des villes en difficultés. « Je veux les remercier. Ils sont d’une aide précieuse », s’empresse d’ajouter Patrick Bousez.

Ce dernier croit que, même si tout est bien organisé, il y aura certes des leçons à tirer de ces événements. « Nous devrons faire un post mortem de ce que nous visons présentement, mais je regarde tout cela, et je constate qu’il n’y a pas beaucoup, voire pas du tout de négatif dans les différentes interventions qui ont été effectuées jusqu’à présent », mentionne Patrick Bousez.

Manque de sable

Le président du comité de sécurité incendie et sécurité civile est heureux que la Ville de Beauharnois ait fait don de sacs de sable pour les municipalités d’ici, parce que dans certains, nous avions des difficultés à en trouver », révèle Patrick Bousez. Lorsque le pont Galipeau a été fermé, le président du comité en a avisé tous les services concernés. « J’ai passé toute la dernière fin de semaine à Rigaud et la Ville m’a attribué un bureau pour faciliter mon travail et je les en remercie », tient à rappeler Patrick Bousez.

À la MRC, on est fort satisfait du travail accompli jusqu’à présent. « On trouve que les maires de la MRC font un travail extraordinaire sur le terrain. On parle d’une situation exceptionnelle et on voit s’accomplir un travail exceptionnel », s’empresse d’ajouter Simon Richard, responsables des relations avec le milieu.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *