La meilleure soupe aux pois est à Sainte-Marthe

Nancy Verdonck et l’une de ses complices Geneviève Gareau, fières de leur soupe aux pois. Photo Stéphane Fortier

Dans le cadre d’un concours organisé par le Festival « La Grande gourmandise » à Boucherville, la soupe aux pois de la Cabane Rouge de Sainte-Marthe a été désignée la meilleure de toute la Montérégie.

De fait, ce concours appelé « À chacun sa soupe aux pois » suite à une dégustation à l’aveugle effectuée par plusieurs centaines de visiteurs. Cette recette de soupe aux pois a su impressionner chefs et festivaliers par son onctuosité, son goût et sa touche d’originalité.

Les organisateurs du concours avaient sollicité Nancy Verdonck, de la Cabane Rouge pour participer à cette épreuve gastronomique. « J’ai été flatté que l’on nous sollicite. J’ai accepté, pas tant pour la gloire qu’une victoire pouvait apporter, mais pour moi, c’était l’occasion de faire la promotion de ce met si populaire au Québec », mentionne Nancy Verdonck d’entrée de jeu. Au départ, Nancy Verdonck devait préparer deux litres de soupe pour une première sélection. La soupe de Nancy Verdonck a ensuite été sélectionnée parmi les trois finalistes. « On m’a demandé de préparer une douzaine de litres de soupe pour le Festival, destinée à la dégustation visant à déterminer le gagnant », relate Nancy Verdonck.

Les festivaliers ont donc voté à plus de 50 % pour la soupe de Sainte-Marthe. « Nous avons effectivement obtenu plus de la moitié des votes du public », confirme Nancy Verdonck. Et quel est son secret ?   « La recette que j’utilise à la sucrerie est celle que ma mère a écrite il y a de nombreuses années, lorsque j’étais encore toute jeune. Elle conserve le même bon goût de mon enfance. J’y ai pourtant fait un ajout, du flanc de porc, met traditionnel de la région du Suroît,  explique Nancy Verdonck. La soupe au pois faisait partie de notre quotidien dans notre famille d’agriculteurs. Notre soupe est consistante, il faut que la cuiller tienne debout. C’est un met traditionnel alors il fait que les gens ressentent que cela viennent de nos racines profondes, que cela vienne de notre héritage », affirme-t-elle.

Nancy Verdonck trouve très flatteur que la soupe aux pois familiale ait été choisie. « Mais il y a tellement de bonne soupe un peu partout », dit-elle humblement.

Nancy Verdonck et son conjoint Carl Dupras sont propriétaires de l’établissement depuis 1999, mais La Cabane Rouge existe depuis plus de 50 ans. Le bâtiment a été incendié en 2001. « Nous nous sommes retroussé les manches et avons reconstruit plus modestement », nous dit Nancy Verdonck en conclusion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre