La maison Félix-Leclerc suscite l’inquiétude

Dégradation du mur de briques

Depuis l’octroi du contrat à l’entreprise d’architecture, plusieurs professionnels s’affairent à analyser l’état de la bâtisse, ce qui soulève de nombreuses inquiétudes. « Nous avons dû installer une clôture de protection puisque les briques de la façade sont dans un tel niveau de détérioration qu’elles peuvent à tout moment s’écrouler ! », a déclaré Lorraine Messer, présidente de la maison Félix-Leclerc de Vaudreuil.

Ces analyses et ce nouveau risque confirment l’urgence d’amorcer les travaux et réaffirment l’importance de contribuer rapidement à la campagne de financement.

« De nombreux outils sont mis à la disposition du grand public pour contribuer à sa façon et en fonction de ses moyens à la restauration du bâtiment. Que ce soit par texto, par téléphone, ou en ligne à maisonfelixleclerc.org/dons, tous ces gestes nous permettront de sauver la maison », a soutenu Simon Bissonnette, directeur général. (M.D.)

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *