La maison Félix-Leclerc passe aux mains de la Ville

La nouvelle est tombée ce matin. La maison Félix-Leclerc ne sera plus administrée par la Société de sauvegarde de la mémoire de Félix Leclerc à Vaudreuil-Dorion (SSMFLVD). La Ville de Vaudreuil-Dorion la prend à sa charge pour en assurer la pérennité. Triste ou bonne nouvelle?

Ouverte au public depuis 2014, après une restauration majeure, la maison Félix-Leclerc accueillait, depuis près de trois ans, les visiteurs en haute saison et les groupes en basse saison. Une exposition permanente sur la vie et l’œuvre de Félix Leclerc y est installée. La maison Félix-Leclerc est la seule maison où le célèbre poète a vécu que les gens peuvent visiter. C’est un groupe de citoyens, en 2000, qui avait formé la Société afin de sauver la maison, la racheter et la restaurer pour ne pas perdre ce joyau de l’histoire de Vaudreuil-Dorion.

Situation difficile

La situation financière précaire de la Maison a toujours été un souci pour le conseil d’administration de la SSMFLVD. La Ville de Vaudreuil-Dorion, qui avait octroyé un prêt, se voit maintenant contrainte de reprendre le flambeau. Le conseil d’administration de la SSMFLVD peut souffler un peu, la Ville a bien l’intention de poursuivre la mission.

« On va continuer à la rouler avec un budget de 100 000 $, dont 50 000$ pour l’entretenir et 50 000 $ pour la faire vivre annuellement, pour débuter. La maison Félix-Leclerc est importante dans l’histoire de la ville de Vaudreuil. Si l’on n’avait pas cru au projet, au début, on n’aurait jamais investi et on n’aurait jamais signé en bas des hypothèques. Maintenant, il n’est pas question que la Ville laisse tomber la maison Félix-Leclerc. On va la reprendre tout simplement », affirme le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon, ajoutant que son administration est très heureuse de reprendre la maison Félix-Leclerc, la valeur au livre étant de 2 M$ et le terrain étant fantastique.

« Dans ma tête, notre mission est accomplie. C’est ça qu’on voulait au départ. On est partis de zéro. On ne peut pas retourner en arrière, mais il faut assurer la suite », confie Lorraine Messer, présidente de la SSMFLVD, à propos de ce projet, qui est son bébé depuis 17 ans. Les détails financiers de l’organisme seront présentés lors de l’assemblée générale de la SSMFLVD en avril. La Ville de Vaudreuil-Dorion n’avait pas le choix de reprendre la maison Félix-Leclerc. L’organisme devait de l’argent sur le prêt et sur le terrain, selon le maire, et elle ne pouvait pas fonctionner sans argent du municipal.

« La base de la mission, c’est-à-dire sauver la maison où Félix a passé une bonne partie de sa vie, cela a été fait. Avec le temps, on se rend compte que faire vivre devient difficile pour toutes sortes de contraintes et ça demande à des bénévoles des efforts surhumains. Et, quand il faut que tu dépenses pratiquement 200 000 $ en salaires, tu pars avec deux prises. Les commanditaires principaux et les petites affaires qu’ils ont faites n’arrivent pas à payer ce qu’ils ont besoin pour survivre.  La solution c’est de dire : on la récupère », explique le maire de Vaudreuil-Dorion, précisant que c’est en analysant les dernières demandes d’aide financière que la Ville a compris la situation dramatique dans laquelle la SSMFLVD se trouvait.

La SSMFLVD a été contrainte d’annoncer la fin de leur emploi aux employés permanents de la maison Félix-Leclerc. « C’est des gros changements, mais il fallait assurer la pérennité de la maison Félix-Leclerc. On est toujours en manque de ressources financières et de ressources humaines. On s’est entendus avec la Ville sur un beau cadre de transition», ajoute Lorraine Messer, le cœur gros, mais précisant qu’elle va poursuivre sa mission de sauvegarder la mémoire de Félix Leclerc au sein de la SSMFLVD, pour au moins une autre année, en plus de participer au comité de transition.

Poursuivre la mission

Le maire tient à rassurer les citoyens : la maison Félix-Leclerc ne ferme pas. La Ville prendra le relais, protégera ce joyau et continuera à faire en sorte que les générations futures découvrent l’œuvre de Félix. La Maison demeurera une maison de la culture et un pan de sa programmation sera dédié à la mémoire de Félix. Un comité de transition est mis sur pied avec deux membres du conseil d’administration de la maison Félix-Leclerc, dont Lorraine Messer, et deux personnes de la Ville afin de faire le transfert. Par la suite, il y aura un comité de programmation.

L’annonce étant toute fraîche, bien des questions restent en suspens. Quelles seront les heures d’ouverture? Est-ce qu’il y aura des visites guidées ? Qui sera sur le comité de programmation? Quelle sera la programmation culturelle ? Qu’adviendra-t-il de la scène extérieure ?  Quel sera le budget de la Ville alloué à la maison Félix-Leclerc?

« L’année 2017 sera un peu spéciale. On est déjà un peu tard dans la saison. On va prendre le temps de voir comment ça fonctionne. On va faire des activités, mais c’est certain qu’il n’y aura pas autant d’activités qu’il y en avait avant. De toute façon, toutes les activités qui étaient faites, étaient déficitaires. Nous on veut enrayer la programmation déficitaire. Je suis certain que ça va bien aller. Le principal c’est qu’on veut garder cette maison-là et continuer à faire vivre la mémoire de Félix à Vaudreuil-Dorion », conclut le maire Guy Pilon, en remerciant la SSMFLVD pour le travail accompli.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *