Journée de la Terre à l’École secondaire du Chêne-Bleu

Intéressé par le domaine des médias, Kevin Malenfant a réalisé un stage chez RDS. Photo Facebook.
Intéressé par le domaine des médias, Kevin Malenfant a réalisé un stage chez RDS. Photo Facebook.

Un texte rédigé par Kevin Malenfant, de l’École secondaire du Chêne-Bleu

Mercredi le 20 avril dernier avait lieu la journée de la Terre à l’école secondaire du Chêne-Bleu. Derrière cet évènement, qui s’est avéré un franc succès, il faut voir et apprécier le travail de préparation qui s’est étalé sur les 3 semaines qui l’ont précédé.

Ce sont les élèves de la classe du programme P.E.P.S. (Programme Enrichi au Parcours Scientifique) de 3e secondaire qui étaient en charge d’organiser cette journée dans le cadre de leurs cours de sciences. Avec comme évènement principal la plantation d’un chêne, à l’image de l’école, beaucoup d’étudiants ont participé aux différentes activités et kiosques qui ont été mis en place par le groupe titulaire de Catherine Tessier, responsable de la journée de la Terre. Séparés en différents comités et disposant d’un budget serré, les élèves ont su s’organiser et réaliser un évènement de qualité qui a rassemblé la population du Chêne-Bleu.

La préparation

Arbre 1En voyant le résultat final, la plupart des élèves affichaient leur satisfaction. C’est après de nombreuses périodes de préparation que le tout a vu le jour. Dès le départ, la vision globale de la journée fut modelée par leurs idées, jusqu’à la fin, où le travail a enfin porté ses fruits. Dans ce long processus, les étudiants ont acquis des bases en gestion d’évènement, passant par toutes les phases des préparatifs. Les idées qui ont été lancées par-ci et par-là sont passées par leurs lots d’épreuves. Après avoir été sélectionnées, développées et finalement concrétisées, celles-ci représentent une fierté pour les organisateurs.

Cependant, il faut aussi voir l’envers de la médaille : les multiples embûches qui se sont glissées en chemin. Initialement, la vente de brownies était une vente de hot-dogs. C’est ici que des joueurs se sont ajoutés au tableau : les imprévus. Après de nombreux appels non retournés, un manque de budget et de temps, le trajet a dû être modifié en cours de route pour plusieurs équipes, et plusieurs esquisses sont restées inachevées. Et ce, sans compter le nombre d’idées excellentes qui n’auront tout simplement pas pu être réalisées, pour la plupart par manque d’effectif disponible pour achever celles-ci.

Se déplacer sans polluer

Arbre 2Un des comités s’est consacré à la sensibilisation du transport écologique à pied, à vélo, ou n’importe quel moyen de transport qui ne pollue pas. La réponse des jeunes fut excellente, participant en grand nombre. Le comité s’est montré très satisfait :

« Ils ont démontré qu’il n’est pas si difficile de se déplacer à l’école en utilisant un moyen de transport écologique. Plus de 200 élèves ont relevé le défi, un nombre de participants qui a dépassé les attentes. Des passants ont même proposé des dons afin d’encourager les jeunes. On ne peut qu’espérer qu’ils conserveront cette habitude !»

Trois cartes-cadeaux de 10$ chez des commerçants locaux ont été remises parmi les participants, les gagnants étant Miguel Aviles, Marie-Geneviève Regaudie et Valeria Quintero. Félicitations aux participants.

Une image vaut mille mots

Arbre 3Trois filles du groupe ont, quant à elles, voulu pousser certains à miser sur leurs talents artistiques en participant à un concours d’œuvres d’art, ayant comme thème tout ce qui touche l’environnement : la nature, la pollution, la Terre, etc.

« Nous avons choisi de faire un concours d’œuvres d’art parce qu’une image vaut souvent mille mots et peut sensibiliser les jeunes à voir ce que la Terre pourrait devenir. Les règles du concours étaient simplement de respecter les thèmes et de faire le dessin sur une feuille standard pour que tous les élèves partent sur les mêmes bases. Les œuvres étaient affichées sur un panneau dans l’atrium et nous sommes très heureuses du nombre élevé de participants qui ont voté. »

Félicitations aux deux gagnantes des cartes cadeaux, Rachel Boulay et Marie-Kiara Sylvestre, chez un détaillant de fournitures artistique pour la première et deuxième position. Jessica James s’est vu attribuer la 3e place. L’œuvre de Mélodie Mainville a également reçu une mention spéciale.

Un geste symbolique

arbre 4Vers l’heure du dîner, tous les élèves et membres du personnel étaient invités près du terrain de football pour assister à la plantation d’un chêne. L’équipe de la plantation a connu quelques problèmes techniques lors de cette journée :

« Nous avons automatiquement pensé à planter un arbre comme geste symbolique et le chêne était un choix évident, considérant le nom de notre école. Au moment de creuser le trou, on a rencontré plusieurs problèmes, dont l’abondance de roches dans le sol. Cet obstacle a retardé légèrement l’évènement. Au final, c’était une belle expérience et l’arbre représente dorénavant notre école. »

Brownies rassembleurs

arbre 5Une vente de brownies a été réalisée afin d’amasser de l’argent pour le remettre à l’organisme Nature-Action Québec, qui défend l’environnement et organise des projets afin de le conserver. En plus de satisfaire la dent sucrée de plusieurs, la vente aura été un succès et l’organisme québécois recevra un chèque de 100 dollars.

« On a choisi de vendre des brownies, car la nourriture est une façon très simple et efficace de rejoindre les adolescents. La vente n’aurait pas été possible sans l’aide de IGA Extra Rochette-Vézina de l’Île-Perrot, qui nous a gracieusement offert les aliments nécessaires à la fabrication des brownies. On les remercie du plus profond du cœur.

Ramassage de canettes

arbre 6Un autre comité a décidé d’organiser un concours de récupération de canettes: les deux classes de l’école ayant apporté le plus de canettes à leur enseignant titulaire remportaient une carte cadeau à faire tirer parmi les participants de la classe en question. Ainsi, plus de 2000 canettes ont été ramassées, générant plus de 100 $ de profits qui serviront à acheter de nouveaux fours à micro-ondes mis à la disposition des élèves l’école. Les classes de Julie Piché et de Karine Vanasse ont remporté les grands honneurs, tandis que la classe de Catherine Girouard, qui ne compte que 10 élèves, a aussi remporté une carte cadeau pour souligner leur contribution importante compte tenu du fait qu’ils sont très peu nombreux.

Un autre arbre rassembleur

arbre 7Un arbre fabriqué de papier journal a également été installé dans l’atrium de l’école. Les élèves pouvaient participer en inscrivant leur nom sur des feuilles et des fleurs en carton qui ont ensuite été collées sur l’arbre temporairement démuni de ses feuilles.

« Cette idée nous est venue en assemblant toutes les idées des membres de notre comité. Au début, peu de personnes venaient nous voir, on a alors décidé d’aller vers eux et de les inciter à participer au projet. À partir de ce moment, le printemps est arrivé. Les feuilles et les fleurs commençaient à germer tranquillement. Maintenant, l’arbre est garni de plus de 350 feuilles et il montre le sentiment d’appartenance des élèves de l’école. »

Un succès

En conclusion, la journée de la Terre fut un immense succès. Les attentes ont été surpassées et les élèves impliqués ont pu acquérir de l’expérience concernant l’organisation d’un évènement et cette opportunité aura certainement des effets positifs lorsque ceux-ci auront à nouveau à préparer une activité de ce genre. La journée de la Terre au Chêne-Bleu n’aurait pu avoir autant de retentissement sans l’effort de tout le monde, l’aide de Mme Tessier et de Mme Vanasse, ainsi que l’appui de la direction qui a fourni un budget pour supporter l’achat de matériel. Nous ne remercierons jamais assez tous ceux qui nous ont apporté leur aide pour la préparation et à ceux qui ont participé et contribué à faire de cette journée de sensibilisation à la protection de notre chère planète une réussite empreinte de fierté.

Kevin Malenfant

 

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *