Jeunes, dégourdis et débatteurs

© Christopher C. Jacques Neuf élèves de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes ont participé à la septième édition du Débat des citoyens.
© Christopher C. Jacques Neuf élèves de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes ont participé à la septième édition du Débat des citoyens.

7e Débat des citoyens

La classe politique n’a qu’à bien se tenir. La relève se prépare tranquillement et elle était en action lundi dernier dans le cadre du septième Débat des citoyens, tenu à l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes.

Pour l’occasion, neuf élèves de cinquième secondaire ont passé les dernières semaines à se préparer quotidiennement à l’art oratoire : réfléchir rapidement, trouver des failles, argumenter puis contre-argumenter. Accompagnés de leur enseignante et d’une représentante du Centre de développement pour l’exercice de la citoyenneté, les jeunes ont travaillé certains midis et soirs afin d’être fin prêts pour le grand jour.

Le défi était de taille pour les débatteurs. D’une part, ils ont appris la position qu’ils défendraient le matin même. Ils devaient aussi se produire devant un parterre plein de leurs camarades de classe.

L’enseignante d’histoire Valérie Trolliet a eu l’idée de faire participer des élèves dégourdis à ce débat. « L’idée est de sensibiliser les jeunes à l’art du débat, mais aussi de les inciter à s’intéresser à des sujets sociaux vastes », explique-t-elle.

Les neuf élèves se sont penchés sur la place de la malbouffe dans les établissements scolaires. En raison de la formule adoptée, ils ne pouvaient tricher : ils devaient livrer le meilleur d’eux-mêmes.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *