Inspection des aliments : Moins d’infractions pour l’année 2017

Entre le 1er janvier et le 14 novembre, une vingtaine d’entreprises de la région ont été reconnues coupables par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et ont par le fait même dû payer une ou des amendes. Ce qui représente une baisse comparativement à l’année précédente où une trentaine de commerces avait été jugés coupables.

Les 20 établissements de 2017 ont reçu et payé au total 33 amendes, c’est donc dire que certains d’entre eux ont fait plus d’une infraction. La majorité de ces infractions remontent à 2015 ou 2016, mais ont été payées 2017, ce qui détermine la date du jugement sur le site du MAPAQ.

Le champion

Le champion des amendes pour cette période est le restaurant La Belle Province, situé au 401, boulevard Harwood à Vaudreuil-Dorion (l’exploitant a cessé ses opérations depuis), avec un total de 9 infractions qui remontent à 2015 : 3 pour la présence d’espèces d’animaux y compris les rongeurs et les insectes ou leurs excréments, 2 pour un mauvais lavage des mains et avant-bras, 2 pour avoir exploité le lieu sans permis, 1 pour la manipulation et entreposage des aliments à la mauvaise température ainsi que 1 pour le port de bijou lors de la préparation ou du nettoyage. Le total des amendes payées a été de 6250 $.

Toutefois, il faut admettre que depuis on retrouve de nouveaux propriétaires à cette adresse. Les frères Nick et Jr. Vourtzoumis ont retapé et fait briller le restaurant qui se nomme désormais La Belle Patate. Les deux hommes sont des habitués de ce type de restauration. Ils ont travaillé pendant une décennie auprès de leur père, Manuel Vourtzoumis, propriétaire de La Belle Province sur l’Avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion. En 20 ans d’opération, M. Vourtzoumis affirme qu’il n’a jamais eu de problèmes ou d’amendes reliés aux inspections du MAPAQ.

Sujets chauds

Dans tous les établissements pris en défaut, l’infraction qui revient le plus souvent est d’avoir manipulé ou entreposé des aliments à la mauvaise température (avoir détenu un produit altérable à la chaleur sans le maintenir constamment à une température ne dépassant pas 4 °C; avoir omis de refroidir sans retard un produit altérable à la chaleur; avoir détenu un produit périssable vendu chaud sans qu’il soit gardé à une température d’au moins 60 °C). On compte dix infractions à ce sujet en 2017.

L’infraction venant en deuxième, avec six jugements, est la malpropreté des lieux, du matériel ou des équipements servant à la préparation et à l’entreposage des produits. Le restaurant Mama Bravo (475, Grand boulevard, L’Île-Perrot), Les huit trésors (187, Grand boulevard (L’Île-Perrot), 9141-2155 Québec inc (131, rue St-Pierre, Rigaud), le restaurant Napoléon (155, rue Victoria, Salaberry-de-Valleyfield), le restaurant Mon Village (2760, Saint-Charles, Saint-Lazare), Le Charleville (197, avenue St-Charles, Vaudreuil-Dorion) ainsi que le dépanneur Proprio Rigaud (108, rue Saint-Jean-Baptiste Est, Rigaud) font partie des établissements ayant reçu une amende à ce propos.

Dans la région, on compte également, entre le 1er janvier et le 14 novembre, quatre infractions parce que des employés en contact avec des produits et le matériel ne s’étaient pas lavé les mains et les avant-bras comme il se doit avant de commencer le travail, après avoir manipulé des aliments crus ou lorsqu’il y avait un risque de contamination.

Bien que l’infraction la plus dispendieuse soit reliée à une question de permis, 1000 $ ou 2000 $ dans la plupart des cas, elle fait moins réagir que celle concernant la présence d’espèces d’animaux y compris les rongeurs et les insectes ou leurs excréments. Cette année, cinq amendes ont été payées à ce sujet. Les établissements pris en faute étaient le restaurant La Belle Province (401, boul. Harwood à Vaudreuil-Dorion, le service de garde des Schtroumphs (528, route 201 à Saint-Clet) ainsi que le dépanneur Proprio Rigaud (108, rue Saint-Jean-Baptiste Est à Rigaud),

Un œil attentif

Sur son site Web, le MAPAQ explique que ses inspecteurs visitent les restaurants, supermarchés, traiteurs, abattoirs, usines de transformation et fermes laitières où ils portent une attention particulière aux aliments, aux opérations de préparation ou de transformation, à l’équipement, à l’hygiène du personnel et à l’environnement de travail. Leur travail ne se limite pas à établir le degré de conformité ou de non-conformité des établissements. Au cours de leur visite, ils recommandent également d’adopter et de suivre les bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité alimentaires. Selon le MAPAQ, cette approche, qui concilie évaluation, intervention et accompagnement, contribue à la responsabilisation des exploitants des établissements alimentaires.

Des amendes élevées

La Belle province (9072454 Canada inc.)
401, boul. Harwood, Vaudreuil-Dorion
9 condamnations
Total de 6250 $
Infractions de 2016, jugement en 2017
Présence d’espèces d’animaux y compris les rongeurs et les insectes ou leurs excréments; mauvais lavage des mains et avant-bras; exploiter un lieu sans permis; manipuler et entreposer des aliments à la mauvaise température; port de bijoux lors de la préparation ou du nettoyage.
L’exploitant, qui opérait à la date de l’infraction, a cessé ses opérations et on retrouve de nouveaux propriétaires et un nouveau nom à cette adresse.

Restaurant Napoléon
155, rue Victoria, Salaberry-de-Valleyfield
2 condamnations
Total 1000 $
Infractions de 2015, jugement en 2017
Malpropreté; manipulation et entreposage des aliments à la mauvaise température.
L’exploitant, qui opérait à la date de l’infraction, a cessé ses opérations 

Le Charleville
197, avenue St-Charles, Vaudreuil-Dorion
1 condamnation
Total 750 $
Infraction de 2015, jugement en 2017
Malpropreté (récidive)

Raymond Lise / La cocotte gourmande
1315, chemin St-Louis, Saint-Lazare
1 infraction
Total 1000 $
Infraction de 2015, jugement en 2017
A omis de garder à la disposition des inspecteurs les registres et pièces justificatives.
L’exploitant, qui opérait à la date de l’infraction, a cessé ses opérations 

Dépanneur Jamac (99078-4000 QUEBEC INC.)
110, Grand Boulevard, L’Île-Perrot
2 infractions
Total de 1000 $
Infractions de 2016, jugement en 2017
Indication fausse, inexacte ou trompeuse sur la composition d’un produit.

 

Vous êtes témoin d’un manquement aux règlements sur les produits alimentaires,
vous avez découvert un corps étranger dans un aliment
ou vous avez ressenti des malaises à la suite de l’ingestion d’un aliment,
vous pouvez porter plainte en téléphonant au 1 800 463-5023
ou sur le site Internet du MAPAQ www.mapaq.gouv.qc.ca.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *