Hydro Québec s’excuse envers des commerçants

33 commerçants ont été privés d’électricité pendant une période très achanladée le mardi 7 août sur l’avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion. (Photo: Viva Média)

Le remplacement d’un poteau électrique endommagé par de forts vents, le mardi 7 août, suscite la grogne chez certains commerçants sur l’avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion. Pour cause, Hydro-Québec a procédé à la coupure de son service à l’heure où les commerces étaient très occupés.

Propriétaire du restaurant Olivia, à Vaudreuil-Dorion, Jonathan Auger déplore que son commerce ait été plongé dans le noir le mardi 7 août à 19 h 45 lorsqu’un sous-traitant d’Hydro-Québec a entrepris des travaux dans le but de changer un poteau endommagé.

«Nous sommes 33 commerces à avoir été touchés, précise M. Auger. J’ai été dans l’obligation de fermer alors que nous servions un groupe de 50 personnes. Les commerces dans notre secteur ferment vers 21 h, je ne peux pas croire qu’Hydro-Québec ne pouvait pas attendre.»

Aucun avertissement concernant une coupure de service n’a été donné aux commerçants touchés. Ceux-ci ont appris la nouvelle lorsqu’ils ont été plongés dans le noir. «Ce n’est pas comme si le poteau s’était brisé lors d’un accident, dit M. Auger. Il y a quelqu’un qui savait que le remplacement était planifié, mais personne ne nous a avertis.»

Jonathan Auger confirme avoir appelé chez Hydro-Québec au moment où la panne est survenue. Toutefois, son interlocuteur n’était pas au courant de la situation. «Lorsqu’une réparation est classée urgente, aucun représentant d’Hydro-Québec n’appelle pour aviser de la situation, souligne Jonathan Auger. Personne n’a jugé bon d’attendre que les commerces soient fermés. Il y a une réelle perte financière pour les commerçants.  Pour ma part, lorsque mon système informatique a repris, il a sauté. Il y avait trop de factures non fermées. J’ai dû faire appel à un technicien.» 

Hydro-Québec s’excuse

Invité à commenter la situation, le directeur des communications chez Hydro-Québec, Serge Abergel, admet que la situation a été mal gérée par l’équipe en sous-traitance, mais que la situation demandait le remplacement immédiat du poteau. «C’est les pompiers qui nous ont contactés afin de nous informer que le poteau compromettait la sécurité et que nous devions intervenir dans les plus brefs délais, souligne le porte-parole. Ça devait se faire le plus tôt possible.»

Aucun avertissement concernant une coupure de service n’a été donné aux commerçants touchés. (Photo: Viva Média)

Devant l’urgence, une équipe a été mandatée pour planter un nouveau poteau. Cette dernière avait la responsabilité d’aviser les commerçants, mais visiblement, elle ne l’a pas fait. «Hydro-Québec tient à s’excuser publiquement, mentionne M. Abergel.  Nous allons rappeler à nos sous-traitants les procédures à respecter dans ce genre de situation.»

Questionné afin de savoir si les commerçants seront dédommagés pour la perte financière encourue, Serge Abergel explique que les commerçants peuvent toujours faire une réclamation auprès d’Hydro-Québec ou à leur assureur.  

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ