Hudson : Opposition massive au changement de zonage

Le désir du conseil municipal d’aller de l’avant avec le projet de développement résidentiel dans Hudson Valley a soulevé l’opposition d’une grande partie de la population.

De nombreux citoyens ont manifesté leur mécontentement lors de la séance du conseil municipal lundi soir dernier. Les membres du conseil avaient l’intention, au cours de la séance, d’adopter une résolution qui modifierait les règlements de zonage dans l’ensemble de la ville, permettant ainsi aux promoteurs de réduire la grandeur des lots.

En effet, la taille minimale des lots ayant accès aux services d’eau et d’égout serait abaissée de 2750 mètres carrés à 1400 mètres carrés.

Signatures massives

Depuis près de deux semaines, nombre de citoyens ont signé une pétition en ligne au www.change.org/p/hudson-527. Jusqu’à présent, la pétition a amassé plus de 500 signatures.

Selon les citoyens, par la modification de tels règlements, la Ville ferait face à des problèmes d’infrastructures, environnementaux et éthiques. Ils sont d’avis que de plus petits lots augmenteraient la densité de la population, et que les infrastructures actuelles de la Ville sont insuffisantes pour répondre à  l’augmentation de la demande en pression d’eau, champs d’épuration,  routes et services municipaux.

De plus, étant une ville qui embrasse des valeurs environnementales, les citoyens craignent que de tels développements mettent en péril les zones humides et les espaces verts du territoire, tout en provoquant une augmentation du bruit et de la pollution lumineuse.

Enfin, les résidents croient également que la modification du règlement de zonage permettrait la construction de maisons en rangée, adjacentes à la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges, dont l’emplacement a été choisi spécifiquement pour sa proximité avec la nature.

« Si nous nous sommes établis à Hudson, c’est pour une raison, c’est pour notre amour de l’environnement, de la tranquillité et la paix d’esprit », a mentionné un citoyen en assemblée du conseil lundi.

Réactions du maire

Pour sa part, le maire d’Hudson, Ed Prévost, est d’avis que les développements résidentiels ne mettraient pas en péril l’environnement. Selon lui, Hudson doit grandir dans une certaine mesure afin de rapporter des fonds avec les taxes, la ville étant en grandes difficultés financières. « Si nous n’apportons aucun changement, nous pouvons tout aussi bien remettre les clés et fermer la Ville », a-t-il exprimé.

Le conseil, qui entendait tenir des consultations publiques dès le début du mois d’avril avant de procéder à tout changement dans les règlements de zonage, devait avant toute chose proposer un avis de motion pour le projet de règlement. Cependant, devant la très forte opposition du public présent, le conseil a décidé de retirer l’avis de motion. Aucune décision n’a été prise à ce sujet.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *