Groupe Quint : De grands projets à Pincourt

Le 15 janvier, la vente du Faubourg de l’Île a été annoncée. Ses acquéreurs, le Groupe Quint, compte relancer le centre commercial, avec des projets d’envergure. VIVA média s’est entretenu avec Ian Quint, président de la société Groupe Quint, pour faire le point sur l’avenir du Faubourg de l’Île.

DSC_0638VIVA : Qu’est-ce qui a intéressé le Groupe Quint à se porter acquéreur du Faubourg de l’Île?

IAN QUINT : La qualité des locataires/marchands ainsi que la localisation du centre d’achat étaient des facteurs importants. Le fait intéressant est aussi que c’est le seul centre d’achat intérieur dans la grande région de Vaudreuil-Soulanges/Ouest de l’île avec une belle visibilité à partir de l’autoroute 20, et que le taux d’inoccupation nous permet de revitaliser le site afin de mieux pouvoir répondre aux besoins de la communauté.

VIVA : Comment qualifier l’état actuel du centre commercial?

IAN QUINT : C’est un centre d’achat en transition avec une belle gamme de bons locataires et un beau potentiel pour ajouter une variété de services.

VIVA : Quelles avenues sont envisagées pour relancer le dynamisme du centre commercial?

IAN QUINT : Nous désirons ajouter une variété de nouveaux locataires qui pourront offrir une variété de services à la population de Pincourt et des environs. Nous sommes en pourparlers avec la ville de Pincourt pour l’installation d’un parc d’amusement intérieur dans l’une de nos aires communes et nous désirons ajouter des commerces qui répondront aux besoins des familles. Il y aura aussi un cinéma dans le centre d’achat ainsi que de nouveaux emplacements pour mettre des restaurants dans l’aire de stationnement.

VIVA : Quels projets d’envergure pourraient être lancés dans les semaines/mois à venir?

IAN QUINT : Le cinéma est évidemment un atout à notre plan de redéveloppement et de revitalisation du Faubourg de l’île. Nous avons plusieurs ententes avec des locataires d’envergure qui emménageront sous peu et nous sommes en discussions avec plusieurs autres bannières et marchands indépendants.

VIVA : Y a-t-il de nouvelles bannières qui ont confirmé leur intérêt à s’installer au Faubourg de l’Île ?

IAN QUINT : Oui, plusieurs, mais puisque nous sommes présentement en négociation, nous ne pouvons pas encore vous donner de nom!

VIVA : Comment rivaliser avec le développement commercial rapide de Vaudreuil-Dorion (boulevard de la Gare), identifié comme la cause première du manque de dynamisme du Faubourg de l’Île?

IAN QUINT : Le Faubourg de l’île est un centre de proximité et doit pouvoir répondre aux besoins de tous les jours des clients locaux, mais aussi ceux des citoyens des environs. Nous devons aussi orienter le redéveloppement pour attirer des locataires qui offrent des services plus pointus aux jeunes de la communauté à proximité du centre d’achat. Les gens veulent faire tous leurs achats à un seul endroit et pouvoir se stationnement facilement à un endroit sans avoir à entrer et sortir constamment, surtout avec les jours d’hiver froid de notre région et les journées estivales chaudes et humides!

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ