Finances publiques : priorité contribuable

Marie-Claude Nichols se dit consciente que certaines personnes sont touchées par des coupes, mais elle rappelle aussi que différents programmes sont bonifiés. © Photothèque
Marie-Claude Nichols se dit consciente que certaines personnes sont touchées par des coupes, mais elle rappelle aussi que différents programmes sont bonifiés.
© Photothèque

Marie-Claude Nichols commente

Dans la foulée de l’annonce d’une augmentation moyenne de 2,13 % du montant que devront débourser les Vaudreuil-Soulangeois en taxes scolaires, la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, insiste : la priorité du gouvernement est le service offert.

« Le mot d’ordre lors des réunions du caucus est vraiment de garder notre attention sur les services offerts aux citoyens et ce qu’ils doivent débourser. Dans le milieu scolaire, c’est la même chose : nous voulons offrir le plus aux enfants », déclare Marie-Claude Nichols. Aussi, elle souligne que la députation libérale met beaucoup d’efforts à minimiser le fardeau fiscal des Québécois.

« Ce que j’entends au caucus et de la part du ministre de l’Éducation, Guy Bolduc, poursuit-elle, c’est qu’après l’an prochain, les augmentations annuelles des taxes scolaires ne dépasseront pas le niveau d’inflation. »

Elle fait aussi un parallèle avec la situation autour des régimes de retraite à prestations déterminés. Selon la députée, l’élection du Parti libéral s’est faite avec le mandat clair de faire un ménage dans les finances publiques, et le gouvernement prend des décisions en ce sens depuis le début de l’été.

Elle ne croit toutefois pas que ce ménage soit susceptible de créer un ras-le-bol au sein de la population. « Ce que nous nous faisons dire par de nombreux citoyens, c’est de ne pas lâcher le morceau sur ce dossier, de conserver notre volonté. Il est certain que des personnes touchées vont se montrer réfractaires, mais le bien des contribuables prime », conclut Marie-Claude Nichols.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *