FICVD: Première place pour Machine de Cirque

Les québécois de Machine de cirque ont raflé la première position. (Photo Yanick Michaud)
Les québécois de Machine de cirque ont raflé la première position. (Photo Yanick Michaud)

Dimanche soir, le concours du Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion (FICVD) s’est conclu par la remise des prix. Le numéro de planche sautoir (ou planche coréenne) du groupe Machine de Cirque a su impressionner le jury et a remporté le fameux trophée Charlie-Chaplin.

Les cinq membres de Machine de Cirque ont offert deux numéros enlevants au public des quatre représentations. D’abord, un numéro de jonglerie où la gravité ne semblait poser de problème à personne. Le savoir-faire et la précision dont ils ont fait preuve ont gardé les spectateurs en haleine tout au long de leur performance. Plus tard dans le spectacle, l’on a pu assister à leur numéro gagnant, celui de la planche sautoir. À tour de rôle, et parfois tous ensemble, les quatre acrobates (parce que le cinquième membre est un musicien) virevoltaient et propulsaient leurs collègues dans les airs. Leurs acrobaties et leur identité unique leur ont donc valu une remise de 3000 $, en plus du trophée Charlie-Chaplin.

Saulo Sarmiento Godoy a quant à lui remporté la seconde place. (Photo Maxime Auger)
Saulo Sarmiento Godoy a quant à lui remporté la seconde place. (Photo Maxime Auger)

Un art physique

Saulo Sarmiento Godoy a pour sa part remporté la deuxième position, soit le prix Grock d’or, accompagné d’une bourse de 750 $. L’artiste multidisciplinaire espagnol, un acrobate et danseur, présentait un numéro de mat. À bouts de bras, il soulevait son corps dans tous les sens, à quelques mètres dans les airs. Ce numéro exige une force physique incroyable, puisque son appui, le mat, est constamment en mouvement. L’artiste démontrait un parfait contrôle de son art, laissant croire à une facilité étant donné la fluidité de sa performance.

Le duo Kvas en a impressionné plusieurs. (Photo Yanick Michaud)
Le duo Kvas en a impressionné plusieurs. (Photo Yanick Michaud)

Un duo solide

Le troisième prix fut remis au duo Kvas (Vlad Kostenko & Anton Savchenko), d’Ukraine. Ce numéro de main à main n’a laissé personne indifférent.

Cette discipline étant l’une des plus difficiles est rendue encore plus laborieuse par les mouvements extrêmement lents de ces incroyables acrobates. Cette superbe démonstration de force et d’équilibre aura permis à ce duo de repartir avec une bourse de 250 $.

En plus des prix remis à la clôture de la dernière représentation, trois mentions spéciales ont été attribuées : aux élèves de l’école de cirque de Vaudreuil-Soulanges, à l’orchestre de la Cité-des-Jeunes ainsi qu’au club de gymnastique Gymini.

Le comité organisateur du Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion tient à féliciter et à remercier tous les artistes qui se sont illustrés dans cette compétition internationale de cirque.

Des artistes gagnants

  • Prix Numéro familial : le cheval savant de Claude Chaussé
  • Prix du maire : Alesya Gulevich et son numéro de hula hoop
  • Prix Firebird productions : Jonathan Morin et sa roue croisée
  • Prix du jury : Marie-Ève Bisson et son cerceau aérien
  • Prix du jury des jeunes : Machine de Cirque
  • Prix de la porte-parole : Tatiana Kundyk au fil souple
  • Prix du fondateur : Pranay Weber au diabolo
  • Prix Eugène Chaplin : le clown Jigalov
  • Prix du public : Jigalov

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *