Festival de la S.O.U.PE: Un succès qui se mijote

Le Festival de la S.O.U.PE se veut d’abord une occasion de partage et de rassemblements.
Le Festival de la S.O.U.PE se veut d’abord une occasion de partage et de rassemblements.

Activité – Le Festival de la S.O.U.PE en était déjà à sa quatrième édition, ce samedi. De dire qu’il a connu un franc succès serait un euphémisme.

L’idée à la base du festival est en fait toute simple : créer une occasion de rassemblement pour les Vaudreuil-Soulangeois mais aussi donner une raison aux gens de l’extérieur de découvrir un attrait phare de la région, le Parc historique de la Pointe-du-Moulin à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Pour une quatrième année, les organisateurs peuvent dire : « mission accomplie! ».

En effet, ils estiment à environ 5000 personnes le nombre de gens sur place pour savourer les offrandes gustatives des chefs professionnels et amateurs. De ce total, Nicole Delorme, organisatrice du Festival, évalue que 20 % des visiteurs viennent de l’extérieur de Vaudreuil-Soulanges. « Notre campagne de publicité vise tout le Québec et une partie de l’Ontario. Nous avons le désir de faire découvrir nos attraits », commente-t-elle.

Et les gagnants sont…

Or, ces 5000 personnes ne se sont pas déplacées samedi matin uniquement pour contempler le moulin de l’éponyme Pointe-du-Moulin; il y avait aussi de la soupe à déguster. Ainsi, les visiteurs pouvaient découvrir les concoctions des « soupiers » des volets amateurs et professionnels qui briguaient les honneurs de la Louche d’or dans leur catégorie respective.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest, secteur Vaudreuil-Soulanges et son envoûtante potion santé faite de carottes, de gingembre et de lait de coco se mérite la Louche d’Or 2015 du concours amateur La Soupe en folie. La Louche d’Argent revient au Parc historique de la Pointe-du-Moulin pour leur magnifique crème de brie soupe. La Louche de Bronze, quant à elle, a été décernée au Centre d’action bénévole L’Actuel pour sa délicieuse soupe aux légumes faite à partir d’une base de bouillon de jambon. Du côté professionnel, Première Moisson Dorion se voit attribuer la Louche d’Or pour son élixir incomparable, une crème de brie parfumée au vin blanc. Trente différentes soupes ont été dégustées au total. Les votes du public a permis de déterminer les gagnants. De surcroît, cette année, pour la première fois, les visiteurs pouvaient voter pour le kiosque le mieux décoré. Les gagnants sont Première Moisson Dorion du côté des soupiers professionnels et Indo-Canadian Organization of Montréal pour les amateurs. La lutte, comme la soupe, a été chaude et les avis partagés.

Défis

Pierre Séguin est l’un des idéateurs de l’événement.
Pierre Séguin est l’un des idéateurs de l’événement.

Les organisateurs Nicole Delorme et Pierre Séguin ne font pas de cachette; ils ont déjà encerclé une date sur leur calendrier pour une cinquième édition; le 4 septembre 2016. Ils envisagent d’ailleurs quelques modifications pour bonifier l’expérience des visiteurs des éditions futures. Nicole Delorme explique : « Je pense peut-être organiser des activités plus tôt afin d’étaler l’arrivée souvent abrupte et massive de visiteurs juste avant l’heure du dîner. Les gens s’attendent à connaître des retards dans la circulation, mais ils ne veulent pas attendre 45 minutes. » Cependant, il n’est nullement question de changer le lieu de l’événement. « Une de nos missions est de faire découvrir notre région et d’attirer des visiteurs à la Pointe-du-Moulin. Il y a des Vaudreuil-Soulangeois qui ne savent pas encore que l’on trouve un moulin au Parc historique de la Pointe-du-Moulin. Un changement de site n’est pas dans les plans », révèle l’organisatrice.

Mais bon, pourquoi donc changer une recette gagnante…

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ