Deux sièges sans candidats à Pointe-Fortune

Le 5 novembre, il n’y aura pas d’élections à Pointe-Fortune, mais plutôt le 26 novembre…si nécessaire. Photothèque

C’était la fin de la période de mise en candidature vendredi dernier, sur le coup de 16 h 30, et le portrait est maintenant beaucoup plus clair en vue des élections du 5 novembre.

Les citoyens de 22 des 23 municipalités de la région seront appelés aux urnes le 5 novembre prochain. Effectivement, les six élus de Vaudreuil-sur-le-Lac l’ont été sans opposition. Dans toutes les autres villes et municipalités, des votes auront lieu.

Ainsi, 274 candidats sont actuellement en lice pour les postes de maire et de conseillers. Au total, 65 candidats ont été élus sans oppositions dans les différents postes, dont une dizaine de maires. C’est donc dire que treize courses à la mairie se dérouleront d’ici le 5 novembre.

Parmi ces courses, une seule, à Hudson, permettra d’élire un tout nouveau maire. Les trois candidats ne sont nullement issus de l’actuel conseil de ville. À Sainte-Justine-de-Newton, les deux candidats sont des conseillers qui briguent le poste de premier citoyen.

Sept des 13 courses à la mairie impliqueront trois candidats.

Enfin, rappelons que le débat entre les deux candidats à la mairie de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon et Pierre Séguin, se tient en direct sur viva-media.ca ce soir à 19 h. Il sera diffusé en différé, sur les ondes de TVSO au cours des prochains jours.

Sans candidats

À Pointe-Fortune, on ne se bouscule pas au portillon. Le maire François Bélanger et quatre des six conseillers ont été élus sans opposition. Mais personne ne s’est porté candidat pour occuper les sièges 1 et 2. « Comme personne ne s’est manifesté avant le 6 octobre, nous devons refaire un appel de candidatures, un avis d’élection avec des nouvelles dates pour les deux sièges disponibles », indique d’entrée de jeu, Jean-Charles Filion, directeur général de Pointe-Fortune, qui agit également comme directeur d’élection.

Élections reportées

Dans le cas ou des candidats se manifesteraient, et advenant le cas ou plus d’un candidat se montrerait intéressé pour chacun des sièges,  les élections auraient lieu plus tard soit le 26 novembre. « La nouvelle période de mise en candidature se déroulera du 13 au 27 octobre, les gens ont donc jusqu’au 27 octobre pour déposer leur candidature », explique le directeur. Jean-Charles Filion demeure confiant que des candidats vont lever la main bien haute pour occuper les postes disponibles. Mais est-ce un manque d’intérêt que l’on constate à Pointe-Fortune pour la politique municipale? « Je ne crois pas. Les gens se sont peut-être dit qu’il y aurait assez de candidats et ils ont décidé de ne pas se présenter », croit Jean-Charles Filion. Et si personne, dans un deuxième temps, ne se présentait pas? « Je puis vous assurer que des gens vont se montrer intéressés », jure Jean-Charles Filion.

À la blague, le directeur général raconte que des municipalités lui ont offert des candidats pour combler les deux postes disponibles à Pointe-Fortune.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *