Deux activités au MUSO

Ce dimanche, à l’occasion du Jour du Tartan, une fête ayant pour but de célébrer les liens historiques et actuels existants entre l’Écosse et leurs descendants immigrés en Amérique du Nord, le Musée de société des Deux-Rives (MUSO) propose un après-midi de festivités des plus colorés.

Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, que l’on peut notamment observer sur les kilts écossais, un motif de textile qui demeure très à la mode encore aujourd’hui. Un motif avec une histoire captivante.

À partir de 13 h, les participants découvriront l’univers du tissage en compagnie de membres de la Guilde des Tisserands du Suroît, qui offrira une présentation sur le tartan traditionnel et cérémonial de la ville de Salaberry-de-Valleyfield. La Guilde offrira également une démonstration sur les techniques du tissage. Un musicien et un joueur de cornemuse seront présents de 14 h à 15 h. Les familles auront aussi la chance de participer à un atelier de création, où ils seront invités à confectionner un tartan familial, à l’effigie de leurs origines ancestrales.

Jusqu’au 16 avril

La réplique « La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal » du film La guerre des tuques a inspiré l’artiste Cédric Laforest, qui a développé une exposition sur le thème de l’enfant soldat. Dans le corpus d’œuvres, présenté au MUSO jusqu’au 16 avril, il raconte l’histoire d’une enfance dénaturée par la guerre. L’artiste sera présent le 8 avril de 13 h 30 à 15 h afin de rencontrer les gens et les inviter à découvrir sa démarche, son approche et les techniques utilisées.

Renseignements : 450 370-4855

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *