Des vélos qui parcourent le monde

 © Photothèque Tous les vélos recueillis au centre communautaire de Saint-Lazare seront acheminés à des personnes démunies d’Afrique ou d’Amérique latine.
© Photothèque
Tous les vélos recueillis au centre communautaire de Saint-Lazare seront acheminés à des personnes démunies d’Afrique ou d’Amérique latine.

Collecte de vélos à Saint-Lazare

Offrir son vélo à une famille démunie d’Afrique ou d’Amérique latine? C’est ce que propose Cyclo Nord-Sud avec sa collecte de vélos d’occasion le 27 avril à Saint-Lazare.

Plutôt que de se départir de son vieux vélo d’une quelconque manière, il est possible de faire don de ce précieux moyen de transport à quelqu’un qui en a véritablement besoin. Il suffit de se présenter au centre communautaire de Saint-Lazare, situé au 1301, rue du Bois, le dimanche 27 avril entre 10 h et 13 h. La famille Dupuy, en collaboration avec Cyclo Nord-Sud, y tiendra une collecte de vélos en bon état ou réparables dotés de roues de 20 pouces ou plus. « Les vélos seront expédiés aux communautés démunies d’Afrique et d’Amérique latine, où ils serviront de moyen de transport et de gagne-pain pour lutter contre la pauvreté », assurent les responsables.

Une contribution de 15 $ ou plus par vélo est demandée afin de couvrir une partie des frais inhérents à leur transport vers les pays du Sud. En échange, Cyclo Nord-Sud remet un reçu officiel de la valeur du vélo et du don en argent. « Ce geste, écologique et solidaire, est avantageux pour tous », soulignent les organisateurs de la collecte.

Les outils de tous genres, les pièces et accessoires de vélos de même que des machines à coudre portatives seront également recueillis pour la même cause.

Pour obtenir plus d’information sur cette collecte, on communique avec Richard Dupuy au 514 576-3174.

À propos de Cyclo Nord-Sud

Chaque année, une soixantaine de collectes aux quatre coins du Québec permettent d’amasser près de 4 000 vélos. En 15 ans, plus de 46 000 vélos ont ainsi été récupérés et envoyés dans 18 pays d’Afrique et d’Amérique latine, principalement dans les zones rurales où les enjeux liés au transport sont plus importants.

La mobilité est un élément crucial pour les populations démunies. Elle leur permet d’améliorer leur productivité personnelle, ce qui permet souvent d’alléger la misère et de favoriser un niveau de vie décent. Écologique, performant, peu coûteux et facile d’entretien, le vélo est un véhicule idéal dans les pays du Sud, notamment pour se rendre au travail ou à l’école, au marché vendre les produits de la ferme, pour avoir sa propre micro-entreprise, comme un service de bicy-taxi ou de livraison de marchandise.

Selon une étude réalisée par Vélo Québec, il se vend près de 550 000 vélos annuellement au Québec, abandonnés en moyenne après 5,5 années pour des raisons de taille ou de style alors qu’ils peuvent encore rouler. Cyclo Nord-Sud permet ainsi à des milliers de vélos d’être détournés des sites d’enfouissement en leur donnant une deuxième vie dans le Sud, parfois jusqu’à 20 ans.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ