Des reporters en herbe épatent au Collège Bourget

Les auteurs des trois meilleurs reportages. Photothèque

Le 19 juin dernier, huit équipes de reporters en herbe du Collège Bourget présentaient le résultat de leur travail dans le cadre d’un gala appelé «Les Grands reportages» ayant pour thème «Les catastrophes naturelles».

Cette présentation est le résultat d’un projet réalisé dans le cadre des cours de science et de géographie et du projet pilote du Ministère de l’Éducation sur l’orientation scolaire et professionnelle.

En ouverture, le directeur général du Collège Bourget, Jean-Marc St-Jaques, a rappelé qu’au-delà du thème fort intéressant qui a été développé, c’est la façon de le travailler, en intégrant différentes disciplines, qui s’est avérée formatrice. «Cela a aussi permis aux élèves de découvrir des métiers, des professions qu’ils ne connaissaient pas», a-t-il fait remarquer.

Les deux responsables du projet, Mélina Gareau, conseillère d’orientation et Maude Boursier, enseignantes en géographie et histoire, ont ensuite présenté les détails et les étapes du travail des élèves.

En équipe, les élèves du 1er secondaire devaient étudier une catastrophe naturelle parmi 12 proposées. Que l’on parle de tremblement de terre, d’avalanches, d’éruptions volcaniques ou encore d’inondations, toutes les possibilités étaient sur la table. Les élèves ont réalisé des activités visant à mieux connaître les rôles de différents spécialistes qui interviennent lors d’une situation de catastrophe naturelle et à se questionner sur leurs champs d’intérêt à l’égard de ces différents rôles.

«Les élèves ont été appelés à produire, en équipe, un reportage journalistique au sujet d’une catastrophe naturelle de leur choix. Après des recherches scientifiques reliées au sinistre choisi, ils ont fabriqué une maquette illustrant le phénomène, le tout à partir de matériaux recyclés. Les différents types de prévention associés aux catastrophes ont été également un sujet d’étude. Enfin, les élèves ont présenté des informations sur deux professions en lien avec le sujet étudié», d’expliquer Mélina Gareau.

Auparavant, le 16 mai dernier, l’activité intitulée «Les catastrophes naturelles et les professions» avait permis à des parents d’élèves et d’anciens élèves du Collège de venir parler de leur profession reliée aux désastres naturels. À cette occasion, les jeunes ont pu rencontrer des intervenants sociaux, un géologue, un arpenteur-géomètre, un agent des services frontaliers, une journaliste, une immunologue et un spécialiste en gestion de catastrophes.

«Au total, pas moins de 90 projets ont été réalisés dans les 8 classes de 1er secondaire et parmi ceux-là, 8 ont été retenus (1 dans chaque classe) pour être présentés comme finalistes», révèle Maude Boursier.

Après la présentation des quatre premiers reportages, le maire de Rigaud, Hans Gruenwald et le responsable de la sécurité civile, Éric Martel, étaient invités à élaborer sur les interventions effectuées lors de la catastrophe naturelle qui a touché Rigaud ce printemps, et partager l’expérience qu’ils ont vécue. «Ce qu’il fallait, c’était de passer au travers de ces inondations sans qu’il y ait de victimes et il n’y en a pas eu. Pour nous, cela a représenté une grande victoire», a indiqué le maire.

Les gagnants

Les quatre derniers reportages ont ensuite été présentés et les trois meilleurs ont été dévoilés. Ainsi, la première place revient à l’équipe de Rachel Cox, Uliana Yermukova et Laurence Conard. En 2e place, on retrouve l’équipe de Laurie-Ève Castonguay, Angélique Trudel et Florence Leclerc et finalement en 3e place, on a récompensé l’équipe d’Alix Béchard, Juliette Grégoire et Laurence Derepentigny. Les élèves qui ont remporté la première place recevaient une carte ItunesU de 20$, la 2e place une carte de 15$ et la 3e place de 10$.

Enfin, tous les élèves, les parents présents et les invités étaient conviés à la cafétéria où étaient exposées quelques-unes des maquettes réalisées par les élèves.

Le projet sera reconduit l’année prochaine, notamment pour les 5e et 6e années du primaire.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *