Déchiqueter pour mieux prévenir

 © Daniel Cuillerier Le sergent Beaulieu et l’agente Catherine Boulet ont récolté les boîtes des Vaudreuil-Soulangeois dans le stationnement du Walmart de 10 h à 14 h samedi.
© Daniel Cuillerier
Le sergent Beaulieu et l’agente Catherine Boulet ont récolté les boîtes des Vaudreuil-Soulangeois dans le stationnement du Walmart de 10 h à 14 h samedi.

Sûreté du Québec

Le vol d’identité est un crime de plus en plus répandu. Samedi, des policiers de la Sûreté du Québec ont tenu l’Opération déchiquetage, lors de laquelle la population était invitée à se débarrasser de documents personnels de manière sécuritaire.

Le Mois de la prévention de la fraude, souligné un peu partout au Canada et dans le monde, est l’occasion pour différents organismes privés et publics qui s’engagent à combattre la fraude de sensibiliser la population à ce type de crime.

Aussi, pour la quatrième année consécutive, la population a pris part en grand nombre à l’invitation lancée par la Sûreté du Québec.

« Environ une douzaine de villes au Québec ont participé à l’opération. Vaudreuil-Dorion se classe toujours parmi les trois premières villes où on déchiquette le plus de boîtes », a souligné le Sergent Bruno Beaulieu de la Sûreté du Québec de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Les deux camions prêtés par la compagnie Shred-it se sont totalement remplis pendant les quatre heures de l’opération. Près de 350 personnes se sont présentées dans le stationnement du Walmart de Vaudreuil-Dorion où se déroulait cette journée. Environ 750 boîtes de documents contenant des renseignements personnels ont été déchiquetées.

« Avec l’arrivée des bacs de recyclage, les gens recyclent tous leurs papiers et des renseignements sensibles telles des adresses, des dates de naissance, ou même des numéros d’assurance sociale s’y retrouvent. C’est une véritable mine d’or pour les fraudeurs », a souligné le sergent Beaulieu.

Aussi les policiers de la Sûreté du Québec ont récupéré factures, déclarations de revenus, passeports, et plus encore. Des disques compacts et des disques durs, qui ne pouvaient être déchiquetés, ont été placés par une boîte cadenassée pour qu’ils soient détruits de manière sécuritaire par la compagnie Shred-it.

Enfin, le sergent Beaulieu a souligné l’importance de la participation de la compagnie Shred-it et du Walmart de Vaudreuil-Dorion, sans lesquels l’Opération déchiquetage ne pourrait avoir lieu dans la région.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ