De tout pour tous

Dans le cadre d’une rencontre conviviale, les responsables de la politique ont dévoilé le fruit de leurs démarches aux Pincourtois.
Dans le cadre d’une rencontre conviviale, les responsables de la politique ont dévoilé le fruit de leurs démarches aux Pincourtois.

Pincourt lance sa politique de développement social

La Ville de Pincourt est devenue la première municipalité québécoise de moins de 50 000 habitants à se doter d’une politique de développement social visant à planifier à long terme l’offre de service aux Pincourtois.

Cette politique vient d’une idée du Pincourtois Clément Bergeron et du travail concerté, entre autres, de 268 résidents. Le comité de pilotage, formé de 24 personnes, a aussi consulté des associations et des groupes sociaux de la Ville pendant environ 18 mois.

Les responsables voulaient dépasser le cadre du modèle des politiques familiales dont se dotent de nombreuses Municipalités. Pour ce faire, ils ont d’abord étudié les données socio-économiques de la Ville. « Nous avons constaté que les résidents de Pincourt ont un revenu supérieur à la moyenne, sont éduqués et sont généralement plus jeunes que les citoyens d’autres municipalités », a expliqué Simon Grenier, directeur des Loisirs à la Ville. Un inventaire des services offerts aux Pincourtois a aussi été effectué. « Beaucoup de belles choses se font déjà à Pincourt, poursuit-il, mais nous voulions aller plus loin. »

Les rencontres avec les citoyens et la consultation publique a permis au comité de pilotage de recueillir environ 600 commentaires. « Tout ce travail a abouti à un plan d’action triennal ambitieux. Beaucoup de travail reste à faire, et cela se fera en continu puisque les besoins des Pincourtois ne cesseront d’évoluer au cours des années à venir », a affirmé Simon Grenier.

Plus précisément, cette politique de développement social vise à favoriser la qualité de vie et l’épanouissement des citoyens par le développement d’une communauté active et solidaire. Elle respecte certains principes de base : participation citoyenne, soutien au développement de la communauté, lutte aux inégalités, dans un contexte de justice sociale et de développement durable.

Elle promeut également des actions ciblées selon les groupes d’âge ou les groupes sociaux comme les familles monoparentales, les aînés ou encore les adolescents.

Actions concrètes

Cette politique fixe un plan de trois ans pour entreprendre les actions en ce qui a trait au développement social. Afin de bien conduire les projets, un comité assurera la supervision de la mise en œuvre. Dans la même optique, Simon Grenier a annoncé l’embauche d’une chef de division – développement social et culturel. Elle aura notamment pour mandat de veiller à la mise en œuvre de la politique et d’en assurer la pérennité, tout en développant le volet culturel.

Cette politique souhaite entre autres assurer aux personnes handicapées l’accessibilité à la piscine, élaborer une programmation d’activités pour les aînés et établir une stratégie de soutien aux familles monoparentales.

Au cours des mois à venir, la Ville mettra à la disposition des nouveaux arrivants une pochette de bienvenue contenant une liste des ressources municipales et des renseignements pratiques sur la vie pincourtoise.

Un modèle à suivre

« Les Pincourtois sont des pionniers », a lancé Robert Sauvé, maire de Coteau-du-Lac, préfet à la MRC de Vaudreuil-Soulanges et vice-président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) du Haut-Saint-Laurent, un partenaire de la Ville de Pincourt dans l’élaboration de cette politique. « Tous les gens de la région pourront profiter de cette initiative », a-t-il affirmé en expliquant que les responsables de la CRÉ et de la MRC avaient à cœur d’étendre ce type de projets à d’autres Municipalités au cours des ans.

« C’est un projet constructif qui vise à développer une communauté active et solidaire. Bravo! » a conclu Robert Sauvé.

Le maire de Pincourt, Yvan Cardinal, invite tous ses concitoyens à jour un rôle actif dans le processus selon leurs capacités et leurs intérêts. Pour obtenir plus de renseignements, ou pour s’inscrire comme bénévole, il suffit de communiquer avec les responsables des Loisirs et services communautaires au 514 453-2040 ou à loisirpincourt@videotron.ca.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *