Claude DeBellefeuille confirmée sous les yeux de Duceppe

DSC_0100
Claude DeBellefeuille confirmée comme candidate bloquiste dans Salaberry-Suroît, entouré de Gilles Duceppe et Mario Beaulieu. (Photo Maxime Auger)

Claude DeBellefeuille a été confirmé comme candidate du Bloc Québécois dans Salaberry-Suroît dimanche matin, en vue des élections en octobre prochain. Le chef du parti Gilles Duceppe, ainsi que le président Mario Beaulieu, étaient présents pour l’occasion.

Pour M. Duceppe, il s’agissait de sa première apparition dans une assemblée d’investiture depuis son retour à la tête du parti, et les quelque 200 membres présents lui ont offert un bel accueil. À noter la présence des députés péquistes Guy Leclair, dans Beauharnois et Sylvain Gaudreault, dans Jonquière.

« C’est un grand honneur pour moi et je tiens à remercier les membres du Bloc Québécois pour la confiance qu’ils m’ont accordée, mentionne Claude DeBellefeuille. Je travaillerai sans relâche pour me montrer à la hauteur de leurs attentes. Nous avons beaucoup à faire pour regagner l’appui des gens de Salaberry-Suroît et c’est avec conviction que je m’y appliquerai dès maintenant. »

Il s’agit de la quatrième investiture de Mme DeBellefeuille, elle qui a été élue pour le Bloc Québécois en 2006 et réélue en 2008. Elle a également dirigé de 2012 à 2014 le cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire et du député de Jonquière. Claude DeBellefeuille travaille présentement comme chef d’administration de programme du Réseau Aide à domicile. Elle a aussi œuvré pendant plus de 15 ans au Centre d’action bénévole de Valleyfield comme directrice générale.

« Le dossier de l’énergie en sera un gros leur des prochaines élections, surtout sur notre territoire, qui se veut la porte d’entrée, notamment dans le dossier du pipeline d’Embridge et d’Énergie-Est », indique Mme DeBellefeuille.

Le président du Bloc, Mario Beaulieu, a de son côté salué le retour de Claude DeBellefeuille au sein du parti. « On a de quoi être fier de ces femmes et ces hommes, de tous les âges et tous les horizons qui se sont joints au Bloc Québécois partout au Québec, avec l’objectif de ramener les indépendantistes à Ottawa jusqu’à qu’on ce soit donné un pays », lance M. Beaulieu. Il a également souligné à nouveau le retour de Gilles Duceppe.

Ramener le Bloc à Ottawa

DSC_0117
Gilles Duceppe n’a pas encore confirmé dans quelle circonscription il allait se présenter. (Photo Maxime Auger)

M. Duceppe a mentionné leur de son discours que la population du Québec doit voter par conviction et non pas stratégie pour tenter de déloger le Parti conservateur. Il explique qu’en 2011, le vote stratégique n’a pas fonctionné. Il invite aussi tous les indépendantistes à rejoindre son parti.

« J’invite les gens du Parti Québécois à nous rejoindre, mais aussi ceux d’Option nationale et de Québec solidaire qui partage notre volonté de bâtir un pays québécois! » Un discours que tient M. Duceppe depuis son retour.

Il ne se dit pas surprit, ni en colère de voir les autres partis fédéraux qui défende les intérêts du Canada et non ceux du Québec. « C’est leur objectif de défendre leurs intérêts. Voilà pourquoi nous devons revenir pour défendre les nôtres », explique le chef du Bloc Québécois.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *