Changements importants dans Vaudreuil-Soulanges

Les quatre maires des municipalités de l’île Perrot (Marc Roy, L’Île-Perrot, Michel Bourdeau, Yvan Cardinal, Pincourt, Michel Bourdeau, Terrasse-Vaudreuil, Danie Deschênes, Notre-Dame-de-L'Île-Perrot) se réjouissent de la réouverture du Relais d’information touristique et régionale
Les quatre maires des municipalités de l’île Perrot (Marc Roy, L’Île-Perrot, Michel Bourdeau, Yvan Cardinal, Pincourt, Michel Bourdeau, Terrasse-Vaudreuil, Danie Deschênes, Notre-Dame-de-L’Île-Perrot) se réjouissent de la réouverture du Relais d’information touristique et régionale. (Crédit: Christopher C. Jacques)

Tourisme – Vaudreuil-Soulanges prend en main la mise en valeur et la promotion de son offre touristique. Le Centre local de développement (CLD) Vaudreuil-Soulanges sera la clé de voûte de ce tournant.

Rappelons qu’en marge de compressions budgétaires, l’organisme Tourisme Suroît avait annoncé, l’an dernier, la fermeture du Bureau d’accueil touristique de L’Île-Perrot. Or, les quatre municipalités de l’île Perrot et le CLD Vaudreuil-Soulanges ont annoncé, non seulement sa réouverture, mais aussi sa transformation en un Relais d’information touristique et régionale. Avec cette nouvelle mouture, un préposé stationné à l’intérieur du relais pourra fournir de l’information sur les attraits de la région et y diriger les gens de l’extérieur.

« J’étais frustré quand Tourisme Suroît a annoncé la fermeture du kiosque. Il y a un peu de moi-même dans cet édifice auquel j’ai aidé à la construction. On veut que le bâtiment serve à relayer les touristes dans Vaudreuil-Soulanges et pas ailleurs », a commenté le maire de L’Île-Perrot, Marc Roy.

Le relais est d’ores et déjà accessible et à la recherche d’un préposé pour y travailler.

Cette modification s’accompagnera d’un projet novateur pour l’été à venir. En vertu d’une subvention fédérale, une préposée mobile a été embauchée par le CLD afin d’aller à la rencontre des citoyens et des touristes lors d’activités ou dans des lieux à saveur touristiques. Cette formule mobile, plus précisément, vise à rejoindre les visiteurs pour les informer sur l’offre touristique de la région et à fournir un portrait des touristes de la région de Vaudreuil-Soulanges.

Autodétermination

Le CLD Vaudreuil-Soulanges a annoncé un autre changement important dans la promotion du tourisme. En effet, la MRC de Vaudreuil-Soulanges se retirera, après 2015, de Tourisme Suroît.

Les 23 maires de Vaudreuil-Soulanges avaient soulevé cette proposition et une consultation de l’industrie touristique tenue le 1er avril a confirmé leur intention. Plus précisément, de nombreux participants à l’activité de consultation étaient d’avis que les organismes régionaux auraient avantage à concentrer le tourisme, la culture et le commerce sur le territoire pour des projets communs.

Selon Karine Lechasseur, du CLD Vaudreuil-Soulanges, tout est question de faire ses propres choix. « Notre décision n’en est pas une contre Tourisme Suroît avec qui nous avons toujours eu de bonnes relations. C’est une question d’autodétermination. Nos voisins avancent et nous avons le devoir de créer une image de marque qui nous est propre. Nous nous donnons les moyens de faire grandir la région », indique-t-elle.

Voici les grandes orientations qui sont sorties de la consultation du 1er avril:

–          Le besoin de se concerter pour définir l’identité propre à la région;

–          L’importance de l’accueil et de l’information à destination;

–          La nécessité de développer la présence web et les supports promotionnels personnalisés pour l’industrie;

–          L’intérêt du secteur pour la création de contenus web, les réseaux sociaux et le référencement Google;

–          Un sentiment d’appartenance relativement faible vis-à-vis l’Office de tourisme du Suroît et l’association touristique régionale (Tourisme Montérégie); et

–          Le désir de miser sur des partenariats avec une diversité de régions limitrophes.

Karine Lechasseur argue, de plus, que ce changement permettra à Vaudreuil-Soulanges d’accomplir une mission que s’est donné l’industrie touristique régionale : attirer d’avantage de touristes de la grande région métropolitaine.

Les membres du CLD et les participants à la consultation du 1er avril croient que le nautisme et la pratique du vélo, notamment, pourraient être deux avenues intéressantes pour inciter les touristes de l’extérieur.

Pour Jean A. Lalonde, maire de Très-Saint-Rédempteur et préfet de la MRC, cette décision de mettre sur pied une forme de « Tourisme Vaudreuil-Soulanges » sera un moyen de promouvoir un tourisme à l’image des Vaudreuil-Soulangeois. Elle sera aussi l’occasion de revoir la façon qu’a l’industrie touristique de faire découvrir la région. Son de cloche similaire du côté du maire Marc Roy qui milite sur l’importance de promouvoir la région avec une offre qui lui est propre.

Le CLD invite les commerces et les organisations à s’impliquer dans les différentes initiatives en cours et dans les changements à venir. Les gens intéressés peuvent également obtenir une copie complète du rapport post-consultation en communiquant avec Marianne Sigouin-Lebel, conseillère en développement touristique et commercial au CLD Vaudreuil-Soulanges au 450 424-2262, 231 ou à mslebel@cldvs.com.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *