Centre Multisports : La confiance de Vaudreuil-Dorion inébranlée

Plan de restructuration

Lors de la dernière séance ordinaire du conseil municipal de Vaudreuil-Dorion, ce dernier a demandé aux gestionnaires du Centre Multisports de mettre fin à son congé de paiement. Rien de dramatique selon le maire Guy Pilon.

Ce dernier n’était pas présent à la séance, mais il est bien au fait du dossier. Il rappelle que c’est à la Ville qu’appartient le bâtiment du Centre Multisports. « Dans l’entente entre Vaudreuil-Dorion et l’organisme sans but lucratif (OSBL) qui gère le Centre, nous avions convenu que les gestionnaires peuvent se prévaloir d’un congé de paiement dans les deux premières années d’activité », explique l’élu. Plus précisément, la Ville a avancé les fonds pour la construction de la structure et l’OSBL doit rembourser son dû mensuellement.

Après un retard de paiement de dix mois, le conseil municipal a signifié son désir de voir le Centre recommencer à payer au minimum l’équivalent de son hypothèque à compter du mois de septembre. Ce montant équivaut à 23 012 $ par mois. La dette du centre frôle les 793 000 $. Soulignons que la Ville de Vaudreuil-Dorion est en droit de réclamer sa propriété du bâtiment si une situation extrême prévaut.

Pour Guy Pilon, tout ceci est dans la normale des choses. Il argue que la Ville ne s’attendait pas à ce que le Centre soit rentable. « Si nous avons accepté d’embarquer dans le projet, c’est que la Ville souhaitait se doter d’un centre communautaire moderne. En marge de cela, un groupe a amassé 16,4 millions de dollars. Si Vaudreuil-Dorion avait entamé par elle-même la construction, ça aurait représenté une immobilisation de plus ou moins 10 millions de dollars. L’entente avec le groupe qui allait lancer le Centre Multisports était une situation gagnante pour tout le monde », signale le maire vaudreuillois-dorionnais.

Nouvelle structure

La demande du conseil municipal fait suite, de plus, à une restructuration en profondeur de l’administration du Centre. Rappelons que les gestionnaires ont embauché l’ancien directeur général de la Ville de Coteau-du-Lac pour occuper les mêmes fonctions. L’équipe de gestion compte, notamment, sur la mise sur pied de nouveaux services, comme le Crossfit, pour redynamiser la structure.

Guy Pilon affirme avoir été enchanté par le plan de restructuration lancé par l’administration. « J’ai une confiance extrême en cette équipe et leur plan », clame l’élu.

Cette confiance, aussi, assure Guy Pilon que la situation financière de l’OSBL sera en ordre le 31 décembre 2014. Il soutient que la Ville de Vaudreuil-Dorion croit en le Centre Multisports et qu’elle ne le laissera pas tomber. À preuve, le conseil municipal a consenti un prêt de 90 000 $ pour des travaux d’entretien et de réparation à effectuer dans la structure. « C’est un investissement. Nous voulions offrir quelque chose de différent à nos citoyens et les résidents de la région. Tout est dans la normale », conclut Guy Pilon.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *