Centre d’action bénévole Soulanges : une référence pour la communauté

La Semaine de l’action bénévole est l’occasion pour le CAB Soulanges de mettre en lumière le succès de ses nombreux projets.

Les locaux du CAB Soulanges, au 371 Sainte-Catherine, Saint-Polycarpe, accueille la friperie Lyly Rose.
Les locaux du CAB Soulanges, au 371 Sainte-Catherine, Saint-Polycarpe, accueille la friperie Lyly Rose.

Dans les dernières années, le Centre d’action bénévole (CAB) Soulanges connaît un nouvel élan. L’équipe se renforcit et les projets se multiplient.

En plus d’effectuer du dépannage alimentaire et vestimentaire et des transports médicaux, le CAB prête ses locaux à d’autres organismes pour faciliter l’accès aux services pour les gens de Soulanges. En effet, plusieurs des services visent à contrer les problématiques de transport en région rurale.

L’an dernier, un nouveau volet s’est ajouté à l’offre de services : les cuisines collectives. Après une session, les organisateurs tracent un bilan fort positif. « Il y a vraiment eu une belle réponse au niveau des cuisines collectives. Des groupes satellites se sont même organisés, entre autres au Centre d’action local de Rivière-Beaudette. À la demande de la mairesse, nous en offrirons également sous peu à Les Coteaux. Cette activité mobilise de plus en plus la communauté soulangeoise; c’est beau à voir », explique Judith Picard, du CAB Soulanges.

Hommage aux bénévoles

Cuisine collective au CAB Soulanges.
Cuisine collective au CAB Soulanges.

Pour le CAB Soulanges, le travail des bénévoles s’avère fondamental. D’ailleurs, la dernière guignolée a été marquée par un engagement sans précédent dans Soulanges. « Nous avons décentralisé la guignolée en décembre dernier, et le tri était effectué dans chacune des municipalités. C’était plus facile pour les citoyens de s’impliquer, chez eux. Ça a vraiment été un grand succès, et ça nous a rapproché des associations et des administrations municipales », note Judith Picard.

D’ailleurs, la municipalité de Saint-Polycarpe soulignera l’engagement des bénévoles du CAB cette semaine, lors d’un cocktail festif.

L’organisme est toujours à la recherche de personnes qui souhaitent faire la différence dans la communauté, pour s’ajouter à leur liste de près de 65 bénévoles. Avec les demandes grandissantes, l’engagement bénévole fait toute la différence. À ce titre, l’organisme salue l’implication des jeunes dans la communauté. « De plus en plus de jeunes donnent du temps pour leur communauté. Le bénévolat devient donc multigénérationnel », apprécie Judith Picard.

Pour toute information sur l’organisme, on compose le 450 265-3134. Il est également possible de le suivre sur Facebook via la page Centre d’action bénévole Soulanges.

Nomination

Depuis quelques semaines, Louis-André Lussier a succédé à Patrick Beaudoin à la tête de l’organisme de Soulanges.

Judith Picard et Louis-André Lussier.
Judith Picard et Louis-André Lussier.

« Je vise à continuer le bon travail de l’équipe sur place. Je reprends le flambeau de Patrick et je poursuis la lancée. Je veux être à l’écoute des besoins des gens de Soulanges et développer les services à la population et mettre encore plus nos bénévoles en action. C’est ce que je me donne comme mandat ! », explique-t-il avec enthousiasme.

Louis-André Lussier n’en est pas à ses premières armes dans le domaine communautaire régional. En effet, il a entre autres occupé le poste de Conseiller en économie sociale à la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut-Saint-Laurent, un autre de Conseiller en intervention au Service de développement d’employabilité de la Montérégie, puis un poste de coordonnateur du Comité Logement de Vaudreuil-Soulanges. Il connaît donc bien les rouages du milieu communautaire régional, et la réalité du territoire de Vaudreuil-Soulanges.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *