Cégep Gérald-Godin : Grève sociale le 1er mai

Les enseignantes et enseignants du cégep Gérald-Godin ont voté en faveur d’une journée de grève sociale le 1er mai, journée internationale des travailleuses et des travailleurs.

Pour les enseignantes et enseignants, cette journée de grève constitue un véritable cri du cœur, pour dénoncer les politiques d’austérité du gouvernement actuel, qui touchent tout particulièrement les parents, les femmes et les travailleuses et travailleurs.

« C’est par solidarité avec les victimes des compressions budgétaires que nous avons choisi ce moyen d’action. Nous avons choisi de perdre une journée de salaire, en plus de possibles pénalités, pour signifier notre profond désaccord voire notre indignation face aux mesures drastiques prises par le gouvernement pour détruire le modèle québécois. Nous croyons que les actions du gouvernement actuel vont à l’encontre des valeurs sur lesquelles s’est construit le Québec contemporain : éducation, compassion, partage, égalité des chances, etc. », ont-ils laissé savoir par voie de communiqué.

 

Des outils de sensibilisation

Parmi les actions proposées par le comité de mobilisation, une page Facebook a été créée. Cette page contiendra des suggestions de lecture afin de faire «évoluer» la pensée du ministre Coiteux et sera présentée le premier mai au Président du Conseil du trésor lors d’une marche à son bureau de circonscription.

Il sera également possible de suivre les différentes actions de cette journée de grève des enseignantes et enseignants du Cégep Gérald-Godin sur Twitter sous le mot clic #GGodinContreAusterite.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ