Bernard Séguin Poirier dévoile une œuvre grandiose

Claude Michaud @ Daniel Cuillerier
Claude Michaud
@ Daniel Cuillerier

Le peintre-émailleur salue le poète

Rendre hommage à l’œuvre de Félix Leclerc et honorer collectivement sa mémoire, voilà la mission que s’était donnée le peintre émailleur Bernard Séguin Poirier. Un peu plus d’un an après le lancement de son projet de murale, il peut dire mission accomplie.

Au printemps 2013, des acteurs de différents milieux s’étaient mobilisés dans le cadre de la campagne Restaurons notre fierté, dans le but de restaurer la demeure vaudreuilloise de l’auteur-compositeur-interprète et poète Félix Leclerc. Sensible à l’héritage culturel de ce géant de l’histoire culturelle québécoise, le peintre-émailleur Bernard Séguin Poirier avait alors décidé de participer au devoir de mémoire collectif.

Une idée grandiose naît alors dans sa tête. Il souhaite réaliser une murale monumentale pour mettre en lumière l’œuvre de Félix Leclerc. Il décide toutefois de ne pas se lancer seul dans cette démarche. Il souhaite en faire un projet de médiation culturelle d’envergure inégalée, comme il sait si bien le faire ! Dès le départ, il convie 2000 citoyens à se joindre à lui et à se laisser inspirer par l’univers musical de Félix Leclerc pour créer une pièce individuelle. Une fois réunies, toutes ses pièces deviendront une œuvre commémorative unique.

Au fil des mois, des milliers de citoyens ont répondu à l’appel et ont participé aux ateliers de création. À terme, la muraille rassemble 2352 pièces individuelles, regroupées en 24 tableaux illustrant chacun une chanson de Félix Leclerc. Quelque 2000 personnes, âgées de 3 à 106 ans, ont mis la main à la pâte. Une vingtaine d’écoles de la région ont pris part au projet. La muraille a 86 pieds de largeur, et un peu plus de sept pieds de hauteur. Quelques semaines après la réouverture de la célèbre demeure du chemin de l’Anse, Bernard Séguin Poirier a procédé au dévoilement du résultat final, dans sa chapelle émaillée. « L’œuvre dévoilée aujourd’hui est le fruit de plus de 11 760 heures de travail », a-t-il lancé.

Mémoire collective

« J’ai connu Félix Leclerc lorsque j’avais 16 ou 17 ans. J’avais une admiration particulière pour lui, et c’est pourquoi j’ai réalisé son portrait en 1983. Avec les années, j’ai eu peur que Félix tombe dans l’oubli; que l’on oublie son héritage et notre patrimoine. En ce sens, tout le processus de création de la fresque murale était un test : est-ce que la population se souvient? Et ce dont je suis le plus fier au terme du projet, c’est justement de la réponse que j’ai reçue », explique Bernard Séguin Poirier.

« 2014 est l’année Félix Leclerc dans Vaudreuil-Soulanges ! »
– Bernard Séguin Poirier

Au cours du processus, il a constaté un intérêt marqué pour l’œuvre de Félix. Il a été surpris de voir que près de 5000 personnes ont signalé leur volonté de participer à son projet.

Fresque Félix Leclerc @ Daniel Cuillerier
Fresque Félix Leclerc
@ Daniel Cuillerier

Une œuvre magnifique

Près d’une centaine de personnes se sont réunies à la galerie Séguin Poirier, le 17 juillet, pour assister au dévoilement de l’œuvre. Avant l’ouverture des portes de la galerie, les invités ont eu la chance d’entendre Claude Michaud, guitariste et chanteur, interpréter des chansons de Félix Leclerc. La voix de ce chanteur, remplie d’émotions, ressemble à s’y méprendre à celle de Félix. Lors de l’interprétation de la chanson La vie, l’amour la mort, les invités ont écouté en silence, fiers de leur héritage culturel.

En pénétrant dans la chapelle émaillée, les convives ont eu le souffle coupé par le caractère grandiose de l’œuvre. Une multitude de formes et de couleurs s’amalgament dans une pièce magnifique. Chaque carré créé par un participant est rempli de détails. Ensemble, toutes les petites créations contribuent à l’unité de la fresque murale. Les commentaires positifs ont été nombreux.

« Il s’agit d’une des œuvres majeures que j’ai faites. Un des grands projets de ma vie, et une des réalisations qui m’a le plus touché », a déclaré le peintre-émailleur.

Un circuit commémoratif

Les amateurs de Félix Leclerc ont la chance unique de voir la fresque murale dans son intégralité à la galerie Séguin-Poirier, jusqu’au 15 septembre. Par la suite, les 24 panneaux seront divisés et dispersés dans des commerces et organismes de la région. Les 24 œuvres constitueront alors un parcours culturel à découvrir, le chemin Félix Leclerc.

La galerie Séguin Poirier est située au 1037 chemin du Fleuve, aux Cèdres.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ