Assurer l’avenir des générations futures

Lucie Charlebois et Marie-Claude Nichols, respectivement députées de Soulanges et Vaudreuil ont fait part de leurs commentaires sur le dernier budget du gouvernement. Photo Yanick Michaud

Lucie Charlebois et Marie-Claude Nichols, respectivement députées de Soulanges et Vaudreuil, ont tenu à livrer leurs commentaires relativement au dernier budget du Québec déposé le 28 mars dernier à l’occasion d’un point de presse à Les Coteaux.

La députée de Soulanges s’est d’abord attardée sur la santé et, d’entrée de jeu, a remis des pendules à l’heure. « Beaucoup prétendent que nous avons coupé dans les services. C’est faux. Nous avons plutôt contrôlé la croissance des dépenses, autant dans la santé que dans le domaine de l’éducation », a affirmé Lucie Charlebois qui poursuit en rappelant que le gouvernement a été rigoureux et a ainsi pu équilibrer le budget.

La députée s’est dite fière des investissements de 29 M $ dans le plan québécois sur les troubles du spectre de l’autisme qui va grandement aider les familles concernées par cette problématique. « Le temps d’attente pour des services va être diminué de 45 % », a mentionné la députée qui précise que dans la circonscription, plusieurs familles doivent composer avec cette problématique.

Hôpital projeté

La question du futur hôpital est revenue sur le tapis et si le dossier piétine, aux yeux de plusieurs citoyens, c’est en raison de la complexité du dossier. « Pour tout projet de 50 M $ et plus, il y a des règles à suivre et ce dossier ne fait pas exception. C’est complexe et nous en sommes encore au stade des études. Ensuite, il y a la planification soit établir des plans et devis et les coûts avant de passer à la construction en tant que telle », a justifié Lucie Charlebois. Cette dernière a rappelé et, du même coup, rassuré tout le monde que le futur hôpital est intégré dans le Plan québécois d’investissement (PQI).

Pour Lucie Charlebois, il est clair également qu’en matière d’éducation, il était important d’investir dans la réussite scolaire notamment avec une somme de 1, 8 G $ pour la persévérance scolaire (accompagnement des élèves).

En ce qui a trait au pôle logistique, promis il y a quelques années, tant que le projet de loi 85 ne sera pas adopté, il ne sera pas possible d’avancer dans ce dossier.

Annonces à venir

De son côté, la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols a abordé la question de l’environnement. « Le programme Réno-Vert a été reconduit et je sais que nos citoyens en sont très contents », a-t-elle indiqué. En matière d’emploi, elle a fait remarquer que 150 000 nouveaux emplois avaient été créés depuis 2014 et Vaudreuil en a bénéficié. D’ailleurs, la députée de Vaudreuil, tout comme sa collègue, a rappelé que tous les investissements et priorités contenus dans le budget auront des impacts positifs dans la région de Vaudreuil-Soulanges comme le REM par exemple, en ce qui a trait au transport.

« Nous aurons de belles nouvelles à annoncer en matière d’éducation bientôt pour la région », a révélé Marie-Claude Nichols en conclusion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *