Andrée Brosseau devient la mairesse de Coteau-du-Lac

Andrée Brosseau a remporté la mairie de Coteau-du-Lac, sortant Guy Jasmin de son poste de maire et devenant par le fait même la première mairesse de cette municipalité.

En campagne, celle qui avait complété deux mandats comme conseillère municipale se disait prête à occuper la chaise de maire. Rencontrée une demi-heure après l’annonce des résultats, elle débordait de joie et célébrait avec son équipe rassemblée chez elle.

Elle siègera avec les conseillers sortant et réélu Christian Thauvette (district 5) et Nathalie Clermont (district 4) ainsi qu’avec les nouveaux au conseil Alain Laprade (district 1), François Vallière (district 2), Davie-Lee Amos (district 3) et Michaël Sarrazin (district 6). Comme elle l’a répété maintes fois en campagne, elle désire vraiment travailler en collaboration avec eux.

« Je suis vraiment contente. J’avais un bon comité et les citoyens m’ont fait confiance. Ils ne seront pas déçus. On va travailler tout le monde ensemble pour les quatre prochaines années. J’ai félicité tout le monde, parce que ça demande beaucoup quand on décide de faire de la politique municipale. Tout le monde a fait un bon travail », a-t-elle souligné avant de continuer à célébrer avec ses partisans. Elle rappelle qu’il y aura déjà une assemblée du conseil municipal mardi de la semaine prochaine.

Complément d’information

Le poste de maire du Coteau-du-Lac a été occupé pendant de nombreuses années par Robert Sauvé, qui avait entre autres remporté sans opposition en 2001 et en 2009. Il avait été délogé par Guy Jasmin en 2013. Le nouveau maire avait alors remporté par une majorité de 83 voix.

Dimanche soir, la population a manifesté son désir de changement en portant Andrée Brosseau au poste de mairesse (total de 1176 votes) avec une majorité de 176 voix, sur son plus proche adversaire Daniel Madore (total de 1000 votes). Guy  Jasmin a terminé troisième avec 982 votes.

Le taux de participation à la mairie pour l’élection de 2017 a été de 58,6 %, battant le taux de participation de 2013 qui avait été de 55 %.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *