50e de Saint-Zotique : Les food trucks pour casser la croûte

Les food trucks envahiront la plage de Saint-Zotique, le 8 juillet, dans le cadre des festivités du 50e anniversaire de la municipalité. Les restaurants ambulants feront partie des activités offertes au public, du dîner, jusqu’à 22h.

«On a déjà reçu beaucoup de candidatures de food truck qui souhaitent se présenter, mais ils ont pas mal tous le même style culinaire, a souligné la directrice du développement du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, Mélanie Côté. On doit faire une sélection parce que l’on souhaite couvrir tous les goûts, que ce soit sushis, déjeuners, et offrir la meilleure qualité possible à nos visiteurs.»

Une quinzaine de camions gourmands seront présents pour combler les papilles gustatives des citoyens de Saint-Zotique, mais le maire, Yvon Chiasson, espère attirer les gens des autres villes. «On veut créer un endroit rassembleur où les différentes générations vont jaser», a-t-il déclaré. L’entrée sera gratuite pour les résidents alors que les frais habituels de la plage entreront en vigueur pour les visiteurs.

Comme c’est une première pour Saint-Zotique, les organisateurs ne peuvent pas donner d’incitatifs aux cuisines mobiles. Selon Mélanie Côté, il est dur de convaincre des food trucks de Montréal, qui sont habitués à générer des chiffres d’affaires qui avoisinent les 10 000 $ par soir, à se joindre à la fête.  «On est au stade où on attend de voir ce qui arrive», a avoué le maire alors que les organisateurs attendent de recevoir d’autres candidatures, car il y a encore de la place pour les désireux. Pour soumettre un food truck, on doit joindre Mélanie Côté au  450-267-9335, poste 223.

Un California Fest

L’idée qu’ont les organisateurs de l’événement est claire: ils souhaitent donner une ambiance style Californie. Comme entrée, la rue engorgée de citoyens, d’ici et d’ailleurs. En guise de plat principal, les camions-restaurants qui font jubiler les papilles gustatives. Pour dessert, les effluves qui font gonfler les narines et le beau gros soleil pour accompagner le tout.

«On veut que ça marque la ville», a conclu le maire, admettant qu’il allait assurément se laisser tenter par quelques repas offerts le 8 juillet.  Si jamais dame nature fait des siennes, l’organisation ne ferme pas la porte à reporter l’activité des food trucks.

 

À lire aussi:

Ça bouge à Saint-Zotique

Glace brisée pour un projet d’aréna

Parc aquatique intérieur à Saint-Zotique

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *