Engagement électoral : Le comté de Vaudreuil deviendra le comté Paul-Gérin-Lajoie

En conférence de presse le 28 août, la députée libérale sortante Marie-Claude Nichols a fait une annonce. Elle a expirmé sa volonté de changer le nom de la circonscription de Vaudreuil. Elle souhaite rendre hommage à un homme politique de la région qui a marqué l’histoire du Québec : Paul Gérin-Lajoie.

Marie-Claude Nichols a eu cette idée après avoir assisté aux funérailles nationales de Paul Gérin-Lajoie. Celui qui a occupé le poste de député de Vaudreuil-Soulanges de 1960 à 1969 est décédé à l’âge de 98 ans le 25 juin dernier. Elle a voulu trouver une façon de rendre hommage à l’homme et à ses nombreuses réalisations dans le domaine de l’éducation, entre autres.

Rendre hommage

Marie-Claude Nichols souhaite renommer la circonscription Vaudreuil et lui donner le nom de Paul-Gérin-Lajoie.
L’annonce a été fait au Parc Paul Gérin-Lajoie, à Vaudreuil-Dorion.

« Pour moi, c’est important de faire connaître l’œuvre de Paul Gérin-Lajoie et de stimuler le sentiment d’appartenance des gens de la région envers le personnage historique », explique Marie-Claude Nichols. La députée sortante a d’ailleurs parlé de sa volonté de changer le nom de la circonscription à la famille Gérin-Lajoie et aux élus des 7 municipalités du comté. Ils ont tous exprimé leur soutien à l’initiative.

« Cette annonce s’avère un hommage et une reconnaissance pour tout le travail accompli par mon père, au bénéfice des enfants du Québec. Ma famille et moi sommes honorés et émus par cet engagement proposé par madame Marie-Claude Nichols afin de garder en souvenirs la mémoire de Paul Gérin-Lajoie », a laissé savoir François Gérin-Lajoie, le fils de l’homme politique.


« Paul Gérin-Lajoie est un grand homme, qui inspire et mobilise tout le monde, malgré les allégeances politiques »
– Marie-Claude Nichols.

Long processus

Pour l’instant, Marie-Claude Nichols a discuté de son idée avec la famille et les élus. Elle a aussi amorcé les démarches auprès du DGEQ. Elle parle toutefois d’un processus qui sera long.

Pour elle, la démarche a un autre avantage, en plus de commémorer le lien entre la région et Paul Gérin-Lajoie. « En plus de l’hommage, cette nouvelle nomination pourra englober de façon plus générale les 7 municipalités du comté, plutôt que de faire référence à une seule ville », ajoute la candidate libérale.

Pour en savoir plus sur la vie de Paul Gérin-Lajoie dans la région, relisez le texte issu d’une rencontre exclusive avec lui, en 2014.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ