Près de 300 000 $ en tarification

La tarification pour le stationnement du CLSC de Vaudreuil-Dorion permet l’entretien de celui-ci, selon une porte-parole.
La tarification pour le stationnement du CLSC de Vaudreuil-Dorion permet
l’entretien de celui-ci, selon une porte-parole.

Santé – Le CLSC de Vaudreuil-Dorion est le premier établissement public de la région où les visiteurs  doivent payer leur stationnement. Une manne intéressante.

Le CLSC de Vaudreuil-Dorion, faisant  partie désormais du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO), a ouvert ses portes il y a un peu moins d’un an.

Selon Chantal Huot, conseillère-cadre, relations médias et relations ministérielles pour le CISSSMO, la nouvelle règle gouvernementale établissant la tarification dans les stationnements publics a permis l’organisme de dégager 290 000 $. Or, selon la porte-parole, cette somme a son utilité.

« Nous ne faisons pas de profits avec le stationnement. L’argent sert à l’entretien, au déneigement et à payer le salaire du gestionnaire. La philosophie du gouvernement est que l’argent public investi en santé va aux soins et non pas à l’entretien de l’asphalte », explique Chantal Huot.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. Pingback: Près de 300 000 $ en tarification | Revu...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ