Se souvenir pour exister

Daniel Bertolino a passé les dernières années à s’imprégner de l’église Saint-Michel. Il a, entre autres, suivi les travaux de restauration.
Daniel Bertolino a passé les dernières années à s’imprégner de l’église Saint-Michel. Il a, entre autres, suivi les travaux de restauration.

Culture – Après 225 années d’existence, l’église Saint-Michel est toujours vivante. C’est ce que veut montrer le cinéaste Daniel Bertolino avec son tout nouveau projet.

Daniel Bertolino, réalisateur et producteur d’œuvres documentaires, a voyagé partout. Il avait 17 ans lors de sa première aventure.  Il a filmé des êtres humains d’un peu partout sur la planète.

Depuis presque trois ans, il suit les activités qui s’opèrent à l’église Saint-Michel : les travaux de restauration qui ont duré un an, la vie liturgique au jour le jour ainsi que ses moments de silence.

Le lieu de culte a profondément marqué Daniel Bertolino. « Dans cette église, on entend le silence qui nous parle. On est entourés de beauté. Ça a un effet, que l’on soit croyant ou non », souligne le réalisateur.

Le fruit de son travail s’intitule Le Génie du lieu, un film documentaire à paraître le 20 janvier. Issu d’un partenariat entre la Fabrique de l’église Saint-Michel, les productions Via Le monde, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain ESG-UQAM, le documentaire illustre l’histoire et la restauration de ce lieu de culte classé au patrimoine culturel du Québec depuis 1957. Avec des scènes tournées sur le vif et des témoignages, le film démontre aussi l’effervescence actuelle de la vie religieuse et divers événements marquants survenus au sein de l’église tels l’ordination d’un prêtre; un sacrement qui se fait de plus en plus rare.

« Je voulais mettre en images la mémoire des lieux, tout en suivant les activités, le dévouement de l’infatigable curé Normand Bergeron et filmer attentivement l’art, la technique de la restauration méticuleuse d’Alain-Michel Laferrière, précise Daniel Bertolino. C’est la mission que je m’étais donnée. Le retour aux sources. »

Célébration et communauté

Pour Daniel Bertolino et l’abbé Normand Bergeron, l’église bicentenaire est un haut lieu de célébration pour la communauté qu’elle dessert. Pour le cinéaste, cet aspect est des plus intéressants. « Dans mes voyages, j’ai été confronté à la détresse, mais j’ai aussi vu le bonheur. Il est partout. Partout où les gens célèbrent en famille et en communauté. C’est le rôle de l’église à Vaudreuil-Dorion », croit le cinéaste perrotdamois.

Quant à lui, l’abbé Normand Bergeron estime que l’histoire de l’église Saint-Michel transcende la région : « L’histoire du Québec s’est bâtie, en partie, autour des églises. La nôtre est un lieu de culte, un lieu d’art, un lieu de parole et un lieu de silence. »

Partenaire de Daniel Bertolino dans sa démarche, le directeur général du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, Daniel Bissonnette croit qu’il importe de souligner l’héritage de l’église Saint-Michel dans l’histoire de la région. « C’est un lieu au cœur de notre communauté. Il n’est toutefois pas né du jour au lendemain. Depuis 225 ans, les gens d’ici se donnent le relais pour le garder en vie. C’est un travail à poursuivre auquel contribuera l’œuvre de Daniel Bertolino. C’est une action de mémoire importante », témoigne le gestionnaire.

Restauration en bref

Pendant l’année qu’a passée l’expert Alain-Michel Laferrière, l’église Saint-Michel a passablement changé de visage. En effet, le lieu de culte a retrouvé, sous plusieurs couches de travaux et de peintures, son plancher d’origine. L’expert restaurateur a aussi été en mesure de retrouver la décoration intérieure telle qu’elle était en 1883.

Le film de Le Génie du lieu relatera en détail les grandes lignes de ses travaux.

Projection spéciale

Le document audiovisuel, d’une durée de 60 minutes, sera lancé le 20 janvier. Pour l’occasion, les Vaudreuil-Soulangeois sont invités à une projection publique à 19 h 30 le jour même à l’église Saint-Michel du 414, avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion. L’activité est gratuite. Pour obtenir plus d’informations ou pour vous procurer une copie de Le Génie du lieu, communiquez avec la paroisse Saint-Michel au 450 455-4282 ou avec le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges au 450 455-2092

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

2 commentaires

  1. Pingback: Se souvenir pour exister – Le Blogue de la Paroisse St-Michel

  2. Pingback: Se souvenir pour exister | Blogue de la Paroisse Saint-Joseph-de-Soulanges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre