Bilan positif pour Opération Nez Rouge

Au terme de sa 32e campagne, l’Opération Nez rouge aura permis à 60 741 automobilistes québécois de revenir à la maison en toute sécurité.

Pour la centrale de Vaudreuil-Dorion, la campagne 2015 se conclut avec 755 raccompagnements. La soirée du 18 décembre a été la plus achalandée, avec 127 raccompagnements. Pour sa part, la centrale de Salaberry-de-Valleyfield a effectué au total 984 transports sécuritaires, avec un sommet de 137 appels lors de la soirée du 12 décembre.

Un nouveau cap franchi

Le 28 novembre 2015 restera dans les annales de l’Opération Nez rouge, puisqu’un jalon important de l’histoire de l’organisation a été atteint à ce moment.

En effet, c’est ce jour-là qu’a été effectué le 2 000 000e raccompagnement depuis la mise en place du programme en 1984. « Sans la participation exceptionnelle des bénévoles au fil des ans, il aurait été impensable de franchir ce cap », affirme Jean-Marie De Koninck, président fondateur de l’Opération Nez rouge.

Une belle relève

Ayant pour objectif de rajeunir son équipe de bénévoles, le comité organisateur de la centrale de Salaberry-de-Valleyfield avait misé sur une présidente d’honneur qui représentait la jeunesse et l’implication dans la communauté, soit Anne Minh Thu Quach, députée NPD pour Salaberry-Suroît.

Cette année, l’âge moyen des bénévoles est passé de 54 à 39 ans. De plus, 57% des bénévoles de cette année en étaient à leur première participation, ce qui augure très bien pour les années à suivre. « Il est important de remercier les bénévoles et de souligner leur implication », a mentionné Anne Minh Thu Quach.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *